PARIS FOODIE

BIEN ÉLEVÉ, QUE DE SAVEURS!

6 août 2017

Alors que bon nombre de Parisiens désertent la Capitale cet été, nous n’avons malheureusement pas leur chance, pour nous pas de vacances cet été ! Mais ça ne nous empêche cependant pas de profiter de Paris (bonne période pour voir Paris différemment puisque la ville est vide !) et de tester de nouvelles adresses.

Nous adorons les brunchs, mais pour une fois nous avons décidé de tester un restaurant plus conventionnel, spécialisé dans la viande!

Avec l’application Dojo, Madame l’avait repéré depuis un bon bout de temps, comme tout un tas d’autres, mais manger 4 fois au restaurant par jour est impossible, il a donc fallu être patients pour pouvoir tester le restaurant « Bien élevé », que nous avions très hâte de découvrir.

Le restaurant se situe dans le 9eme, près des grands boulevards, dans une rue qui prime abord ne paye pas de mine. Par contre, et même sans connaître le restaurant, l’extérieur donne vraiment envie de s’y arrêter, on y devine un lieu convivial et chaleureux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour commencer, une devanture qui donne envie d’entrer

La façade dans les tons bleu-vert, nous a séduite ! Nous avons beaucoup aimé également les grandes baies vitrées ouvertes, qui permettent à la lumière de pénétrer dans une pièce aux couleurs claires et boisées, et d’inviter les passants à entrer.

Nous nous sommes donc installés sur une table de deux tout près d’une baie ouverte et avons pu commencer à regarder le menu avec attention. Il change au gré des saisons et est composé de 3 entrées, 4 plats, et 3 desserts, ce qui prouve bien que les produits sont frais et maison (point trop n’en faut, on n’aime pas trop ces restaurants avec des menus de 10 pages qui vendent tout et n’importe quoi, ça nous inquiète, pas vous?)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Végétariens, ce restaurant n’est pas vraiment fait pour vous ! C’est un restaurant principalement de viande, et plus particulièrement de bœuf, où tous les produits sont élevés ou cultivés en France, et qui lors de notre venue, ne proposait pas de choix végétarien en plat.

Plusieurs formules existent. Bien entendu, comme de partout, si vous y allez le midi en semaine, cela vous coûtera moins cher, comptez 19 euros pour une entrée + dessert ou un plat + dessert. En revanche, le soir et le week-end, la formule entrée + plat + dessert vous reviendra à 36 euros. Le menu burger quant à lui, est à 32 euros.

Madame a opté pour la formule à 36 euros et Monsieur pour la formule spéciale week-end à 28 euros, comprenant un burger avec frites, un dessert et une boisson (soft, jus Alain Milliat, vin, ou bière).

Voici en détail le repas de Madame :

  • en entrée : le poulpe, avec sa purée de patate douce, sa piperade, des croûtons à l’ail et de la coriandre (+2 euros à ajouter au menu)
  • en plat : la poitrine de cochon fermière confite, avec son écrasé de pomme de terre et groseilles
  • en dessert : la soupe de fraises, avec financier, cassis, et glace à l’aneth

Le repas de Monsieur :

  • en plat : le burger black angus, bacon, parmesan, tomate cœur de bœuf, oignons rouges, roquette et fenouil, accompagné de frites
  • en dessert : le Paris-Brest et sa glace vanille
  • en boisson : jus d’abricot Alain Millat

Nous avons eu un réel coup de cœur pour la présentation des assiettes. La vaissellerie est très jolie, et tout est présenté comme dans un restaurant de type semi gastronomique moderne.

Le personnel était agréable, même si la première jeune fille, qui nous avait très bien présenté le concept du restaurant, manquait quelque peu d’enthousiasme, malgré un professionnalisme incontestable, notamment quand elle a cherché à savoir ce qui n’avait pas plus au couple derrière nous dans leur burger, c’est bien de voir que les questions ne sont pas juste d’usage et que quand quelque chose ne va pas, on essaye vraiment d’avoir le pourquoi du comment plutôt que de s’échapper. Bravo pour ça !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et si on passait à la dégustation ?

Bon ca discute, mais alors, le nerf de la guerre, ces plats ils étaient comment ? Fin du suspense : très très savoureux.

Le poulpe était tendre. Le mariage avec la piperade et la purée de patate douce était parfait, Madame n’est habituellement pas trop attirée par l’aspect du poulpe, pourtant la présentation du plat vue sur IG notamment l’avait décidée, à raison donc !

Les plats principaux était également très bons, même si Monsieur a eu un peu de mal avec le gout du fenouil, c’était annoncé sur la carte, mais le gout est particulier. En revanche rien à redire sur la cuisson de la viande, et la qualité des produits, top !

Le porc était très savoureux, c’est toujours compliqué de ne pas avoir cette sensation de gras en bouche, ce qui n’était pas le cas ici, l’écrasé  de pommes de terres aux graines de moutarde venait parfaitement compléter la viande, rien à redire.

Nous nous sommes également fait un petit extra avec un accompagnement supplémentaire, les gnocchis maison, à partager entre deux, et nous vous les recommandons par rapport aux frites, si vous prenez une viande par exemple, car les gnocchis avec sauce tomate et parmesan sont délicieux.

Et enfin, gros coup de cœur pour les desserts… le Paris Brest était très bon, nous aurions peut être ajouté un chou, en grands gourmands. La soupe de fraise, whaou, un délice, le cassis change des autres fruits rouges que l’on peut manger habituellement, et la glace à l’aneth se marie très bien avec la fraise, et apporte de la fraicheur, 10/10.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons donc passé un agréable moment, dans un très joli cadre, aux assiettes pleines de saveurs et de couleurs, pour un prix atteignant les 70 euros,  un peu plus cher qu’un brunch certes, mais rien de déraisonnable par rapport à la qualité, car manger des belles viandes a un prix que nous sommes heureux de payer quand les plats sont à la hauteur des attentes, ce qui a totalement été le cas chez Bien Elevé.

Et vous alors, avez vous déjà testé ce restaurant ? Qu’en avez vous pensé ?

L’aventure culinaire continue,

Jérémy & Claudia

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Prosper 6 août 2017 at 15 h 39 min

    Hum ca donne envie 🙂

  • Laisser un commentaire