QUEENSLAND

BRISBANE

9 septembre 2015

Après une centaine d’heures de travail à l’EKKA Show de Brisbane, nous nous laissons quelques jours de repos pour découvrir la ville de Brisbane, capitale du Queensland, située à quelques kilomètres seulement de la célèbre Gold Coast, et à 900 kms de Sydney.

Brisbane, pourtant moins réputée que Sydney et Melbourne, reste la 3ème ville la plus peuplée d’Australie, avec plus de 2,1 millions d’habitants en 2012, presque l’équivalent de Paris.

Les grandes villes et les parkings gratuits, l’éternelle incompatibilité

Brisbane, au même titre que ses deux ainées, n’offre aucune place gratuite à l’intérieur de la ville, et les parkings y sont, comme souvent en Australie, hors de prix. Les tarifs réduits à la journée dans certaines zones spécifiques de Brisbane tournent autour de 15$, et nous préférons éviter cette dépense d’argent inutile et cherchons le premier parking non limité et gratuit en dehors de Brisbane.

Le parking que nous utilisons, est celui que nous avons utilisé pendant tout l’Ekka, il est impératif d’y être avant 7h le matin, puisque toute la ville se jette sur les places dès l’aube et que le parking est complet à 7h10.

Ce parking, se trouve à environ 30 minutes à pied de l’entrée du CBD de Brisbane, pas tres loin donc, avec en bonus la traversée de Chinatown, qui se résume à une rue, assez calme, qui comme souvent, décoit. Nous visitons toujours Chinatown dans les villes que nous traversons, sans vraiment de raison particulière, et sommes à chaque fois un peu décus. Seuls les chinatowns de New York et de San Francisco nous ont paru agréables.

Première découverte, les transports en commun gratuits (bus et bateau)

Au bout de 30 minutes de marche, nous arrivons au croisement d’Ann street et de Wharf street, qui constitue l’entrée dans la zone très active de Brisbane. C’est à ce croisement, que vous apercevrez un arret de bus de couleur rouge, ces arrets de couleur rouge sont les arrêts du bus gratuit, The Loop, qui permet de faire tout le tour de Brisbane CBD gratuitement, en s’arrêtant aux points significatifs de la ville, notamment le pier walk (petite marche le long de la Brisbane river), le botanical garden, Queen Street mall au cœur du CBD, et s’arrête juste en face du pont qui permet de rejoindre la South Bank, quartier très sympa, avec des musées, la plage artificielle de Brisbane et la grande roue notamment.

Riverwalk

Pier walk

Si ce n’était pas suffisant, la ville de Brisbane offre aussi un bateau gratuit, qui dessert plusieurs points le long de chaque rive de la Brisbane River, notamment Southbank Parklands, Kangaroo Point et Riverwalk.

Les services sont réguliers (toutes les 15 minutes environ) et sont donc un point fort si vous souhaitez visiter la ville.

Marche le long de la Brisbane River jusqu’aux jardins botaniques de la ville

Nous empruntons le bus pour un arrêt seulement, en direction de Eagle Pier où vous pourrez longer la rive sur une très jolie esplanade, jusqu’à arriver à l’entrée des jardins botaniques du CBD. Ces jardins sont gratuits, et des visites guidées y sont proposées par des volontaires, afin de vous faire découvrir les nombreuses plantes présentes dans les jardins. Si ces jardins ne sont pas du niveau de ceux de Sydney ou Melbourne, ils restent relaxants, notamment grâce à la courte rainforest walk, rien à voir avec les grandes rainforest de Cape Trib ou de Tasmanie, mais en plein milieu de la ville, c’est toujours surprenant. Ces jardins ne doivent pas être confondus avec les jardins botaniques de Brisbane, eux aussi gratuits, mais situés plus en périphérie de la ville, à proximité du Mount Coot-tha qui offre une vue imprenable sur la ville de jour comme de nuit.

Jardins botaniques

Jardins botaniques

En tant qu’anciens étudiants de droit, nous profitons du fait que l’university of Queensland soit collée aux jardins pour y faire un tour. Cette visite est devenue une habitude depuis nos études au Canada, où nous avons compris que les campus dans les pays anglo-saxons sont souvent des petites villes avec des monuments et des architectures uniques. Le Campus de Brisbane est très agréable et les étudiants révisent sur l’herbe des jardins botaniques, difficiles études !

Attenant à l’université, le parlement du Queensland peut être visité gratuitement, avec ici encore des guides bénévoles pour vous faire découvrir ce qui se passe à l’intérieur de l’une des places fortes du gouvernement de l’état. Nous assistons à une séance sur le budget de l’état, avec des querelles sur la somme en millions d’euros à allouer à certains projet de l’état, les chiffres nous donnent le tournis, on se sent vite trop petits, mais nous apprécions le moment, dans un édifice à la gloire de l’architecture francaise. Nous empruntons le tapis rouge, dans les traces du G20 qui avait fait son passage à Brisbane l’année dernière, avant de quitter le parlement en direction de Queen Street Mall, la rue touristique et commercante de Brisbane, à bord de la navette gratuite.

De Queen Street Mall aux rives de la Southbank, entre shopping et musées

Queen Street Mall, est une grande artère pietonne qui constitue le cœur commercial de la ville. Elle commence près de la rivière Brisbane au niveau du Tresory, batiment historique aujourd’hui devenu un casino, et se termine quelques centaines de metres plus bas. Comparable à Bourke street mall de Melbourne, elle s’avère moins interessante, aucun artiste de rue à l’horizon et peu d’ambiance en comparaison à Melbourne. En quelques minutes, nous avons fait le tour, et nous nous dirigeons rapidement vers le pont qui permet d’accèder à la SouthBank, après un arrêt food près du Treasury, à « Communal Bar & Eat House » et « Chow Down », où nous mangeons très bien, pour une modeste addition de 10$ par personne.

En traversant le pont, nous admirons un autre pont, le Kurilpa bridge, rénové en 2007, qui s’orne aujourd’hui de multiples branches blanches, pour un résultat très esthétique.

Les 2 musées de la Southbank, le Queensland Museum et le GOMA, sont gratuits, et nous choisissons d’en découvrir un. Peut être en mauvais élèves, nous optons pour le musée d’art moderne, GOMA. Au programme, expositions aborigène et asiatiques plutôt intéressantes, avec un plus pour l’art japonais « we can make an other future », grande pièce noire éclairée de dizaines de balles fluorescentes, nous ne comprenons pas bien le principe ou le contexte, mais le résultat est vraiment cool !

rr

GOMA

Southbank Parklands, le lieu à voir de Brisbane

Nous quittons la zone des musées, pour rejoindre le Southbank Parklands qui débute par la grande roue de Brisbane. Son prix, 17$ nous empêche assez logiquement d’acheter un ticket, mais en visitant régulièrement le site bookme.au dans la section Brisbane, vous pourriez bénéficier de réductions, pour ne payer parfois que 5$ pour faire un tour dans la roue de Brisbane, un prix à la portée des backpackers.

Southbank

Southbank

Nous poursuivons notre découverte de la South Bank par une balade sur le bord de rive, avec un passage par le Nepal Peace Pagoda, temple qui trône près de la Brisbane river, puis arrivons rapidement à la plage artificelle de Brisbane, ni plus ni moins qu’un lagoon avec un peu de sable sur les cotés. L’idée est sympa, mieux le mise en place que le traditionnel Paris Plage, le lagoon est assez grand, mais n’a rien d’impresionnant, à titre de comparaison le Riverway de Townsville et le lagoon de Cairns nous ont semblé plus jolis que la plage artificielle de Brisbane.

Laggoon

Lagoon

Après notre traditionnel craquage de budget obligatoire quand nous apercevons la devanture du chocolatier Max Brenner, nous faisons un tour à Little Stanley street, juste derrière le grand parc de la South Bank. La longue artère est remplie de restaurants, et l’ambiance le soir ressemble aux bords de la Southbank river de Melbourne.

Au milieu du Southbank Parklands, nous découvrons un grand espace vert, « Epicure » où des fruits et légumes poussent pour permettre à qui le souhaite de se servir et de goûter à l’agriculture made in Brisbane. Concept décadent, qui n’aurait pas duré plus de quelques jours en France. Ici, les habitants de Brisbane se servent à hauteur de leurs besoins, un peu de basilic par ci, du très à la mode « Kale » par là et même quelques fraises pour les gourmands, et n’abusent pas du principe de la gratuité pour arracher sans raison. A bon entendeur…

Les jardins de Southbank

Les jardins de Southbank

En face de ce grand potager, nous attrapons le bateau gratuit, le city hopper, de couleur rouge comme les panneaux pour attendre le bus, et parcourons la rive le long du CBD, cheveux aux vent, avant de nous arrêter à Kangaroo Point, où nous grimpons les quelques marches qui permettent de prendre de la hauteur et d’accéder à une vue plongeante sur les buildings du CBD qui reflètent la lumière du soleil, un must do évident de Brisbane.

CBD de Brisbane

CBD de Brisbane

Brisbane de nuit, depuis Story Bridge

Nous terminons la journée par la traversée du Story Bridge, certainement le plus beau pont de Brisbane, puis marchons jusqu’au Riverwalk de l’autre coté du pont, d’où nous assistons à un discret coucher de soleil avant de capturer les reflets des lumières noctures de la ville et du Story Bridge sur la Brisbane River.

Story Bridge

Story Bridge

Nous avons parcouru toute la ville en une journée, mais sommes revenus à Brisbane plusieurs fois par la suite, et nous pensons que pour découvrir pleinement le CBD, Southbank, Kangaroo point et le lookout au Mount Coot-tha, 3 jours sont suffisants, si vous êtes pressés et que Brisbane n’est qu’une rapide escale, la visite semble également possible en 2 jours.

Le tour de la ville est finalement assez rapide, les transports en commun gratuits étant evidemment un plus pour tout découvrir.

Nous avons trouvé à Brisbane, une ville à taille humaine à l’ambiance plutôt détendue. Les jardins botaniques et Queen Street mall ne sont pas incroyables, mais l’ambiance autour Southbank parklands et ses restaurants, et la vue depuis Kangaroo Point sont les points forts de la ville. Incomparable avec Sydney ou Melbourne, vous pourrez cependant y faire un petit stop, histoire de faire une pause si vous enchainez les kms sur la cote Est de l’Australie.

Notre To-Do List :

– Marcher sur la SouthBank, le long de la rive

– Profiter gratuitement des différentes expositions du GOMA (Gallery of Modern Arts)

– Emprunter le bus gratuit « the loop » pour découvrir la ville

– Se relaxer sur les pelouses du Botanical Garden

– Arpenter la Queen street mall pour faire un peu de shopping

– Emprunter le ferry gratuit « CityHopper » 

– Grimper jusqu’au Mount Coot-tha pour avoir une vue d’ensemble de Brisbane

– Immortaliser le moment par une balade au sunset près du Story Bridge

Notre To-Eat List :

– Miel container, pour un burger incroyable (de 10$ à 15$ pour un burger et des frites)

– Doughnut time pour les fans de sucré (6$ le doughnut, saveur basique telle que nutella, caramel, tim tam, ferrero rocher, fraise, ou bien plus originale encore telle que bacon/sirop d’érable, caramel/chips)

Chow down, pour un gout asiatique (10$ par personne, pour un plat accompagné de riz et d’un choix de viande)

– Le fameux grec Zeus (10$ minimum par personne pour une Pita)

– Max Brenner, pour un goûter parfait (entre 5$ et 15$ par personne)

– Miss Bliss pour son côté healthy (11$ l’acai bowl)

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire