MAROC

Chefchaouen, la ville bleue

Après avoir passé 3 jours à Fès, dans le Maroc pur jus, et alors qu’il nous restait deux jours sur place, nous avons décidé de quitter la ville pour découvrir une des villes alentours, en l’occurence Chefchaouen.

L’un des points forts de Fès est sa proximité avec d’autres lieux intéressants, tels que Volubilis, Mekhnes ou bien encore Chefchaouen.

Volubilis et Mekhnes sont souvent visitées par les gens qui visitent Fès, et sont plus proches (65kms pour Mekhnes & 95kms pour Volubilis) de Fès que peut l’être Chefchaouen, puisque la ville bleue se trouve à environ 215kms (3h30 de route aller).


Chefchaouen, Mekhnes, Volubilis, 3 salles 3 ambiances ?

Pourquoi Chefchaouen et pas Mekhnes/Volubilis ? Bonne question.

Après 4 jours à Marrakech et 2 jours à Fès, on ne voulait pas vraiment visiter de l’ancien, et voulions plutôt découvrir quelque chose de différent, de spécial, pas que Mekhnes ou Volubilis ne le soient pas dans leurs genres, mais simplement nous avions plus envie de découvrir Chefchaouen que Mekhnes à ce moment précis.

Alors oui, on anticipe déjà les remarques du genre « Mekhnes c’est l’histoire, Volubilis c’est une frise historique à elle toute seule », et vous aurez raison, malheureusement, autant que nous aimons découvrir les vestiges de cités, les monuments de certaines villes et leurs histoires, nous sommes aussi attirés par plein d’autres choses, et la curiosité Chefchaouen faisait partie de ces attraits.

C’est ca qui est top dans le voyage, de pouvoir faire ce que l’on veut par rapport à nos envies, c’est en ce sens que notre premier conseil revient toujours, faites comme VOUS voulez et comme VOUS avez envie d’organiser votre planning et vos visites, c’est VOTRE voyage, jamais celui des autres, et encore moins le nôtre si vous lisez notre article, nous voulons juste vous donner les éléments pour que vous ayez le maximum d’informations en main avant de faire vos choix.


Se rendre à Chefchaouen en voiture, une petite aventure

Pour rejoindre la ville bleue depuis Fès, nous avons choisi de louer une voiture. D’abord, nous avons voulu nous rendre dans la nouvelle ville de Fès, pour y trouver une agence de location locale, mais après être passés devant des devantures peu rassurantes, nous avons été retoqués plusieurs fois, car nous ne souhaitions louer le véhicule que pour 2 jours, ce qui n’était suffisant pour aucun des loueurs, 3 jours minimum, comptez 40 à 50€ par jour.

Chez Avis dans la nouvelle ville, même histoire, le chef n’est pas là, nous n’avons plus de voiture, rappelle nous cette aprem ou ce soir, bref originale façon de faire, on a laissé tomber rapidement, surtout qu’une location de voiture, ce n’est pas sans risques, on ne voulait donc pas les multiplier. 

Au final, nous avons opté pour une agence de l’aéroport, ce qui sous entendait de prendre le bus de ville (80 cts pour 2 depuis la gare ONCF du centre ville) ou le taxi (20€ pour la course) afin de rejoindre l’aéroport. Nous avons voulu prendre le bus de ville comme lorsque nous sommes arrivés à l’aéroport depuis Marrakech, sauf que cette fois ci le bus est arrivé et il était en panne, il n’y avait plus de bus pour 2h environ, on a donc pris un taxi, bref la vie en voyage.

Nous avons payé 180€ pour 2 jours, et avons recu une jolie petite fiat 500 pour nous rendre jusque Chefchaouen. On a choisi Sixt parce qu’on avait déjà choisi Sixt en Afsud, mais les autres compagnies proposaient à peu près le même prix et les mêmes conditions.

Pour la route, on vous encourage à télécharger maps.me et à télécharger la carte hors ligne du Maroc, ce qui vous permettra de toujours vous repérer (valable en voiture mais aussi dans les médinas, on dit ca on dit rien…) et de pouvoir avancer sans avoir à louer un GPS en supplément. Il y a aussi l’option forfait local, les cartes sim sont gratuites en arrivant à l’aéroport de Marrakech notamment, pensez-y ca sera toujours ca de gagné avant de prendre un petit forfait avec un peu d’internet pour que votre téléphone fasse GPS.

Il vous faudra environ 3h30 aller pour rejoindre Chefchaouen depuis Fès. Nous sommes passés par la P5003 et franchement sur les 60kms de cette route, nous avons un peu galéré, la faute à une voiture assez basse, à une route assez pourrie, qui était si étroite que nous ne pouvions pas passer à 2 véhicules en face à face. Autant être clair tout de suite : les marocains sur la route ne respectent ni priorité, ni règle de politesse, ils avancent et vous vous décalez, point final, et n’espérez pas un merci, quand bien même vous seriez pratiquement dans le fossé pour leur donner de la place (du vécu, très énervant).

Optez plutôt pour la N4 que vous rejoindrez facilement depuis l’aéroport ou la ville, et qui vous permettra d’avoir une route en super état, avec des vues folles sur le barrage de Sidi Chahed ainsi que des arrêts chez les marchands d’olive pendant tout le chemin. Rien à voir avec la P5003

Sachez qu’il est aussi possible de rejoindre Chefchaouen en bus public, le seul problème vous sera de trouver des horaires qui vous arrangent, mais les transferts sont assez fréquents, et le prix plutot correct, plusieurs compagnies font ce trajet, notamment CTM qui est la principale compagnie du pays.


Chefchaouen, sur le devant de la scène grâce aux réseaux sociaux

Ville à l’héritage espagnol encore très présent (la ville était sous bastion Espagnol jusque l’indépendance de 1956), Chefchaouen est devenue très populaire depuis quelques années grâce notamment à Instagram, qui fait de Chaouene (le surnom de la ville) l’un des endroits le plus « to be » au monde.

La raison ? La ville est entièrement bleue en sa médina, les murs, les plafonds, les escaliers, les sols, tout y est bleu, le genre de chose qui n’existe nulle part ailleurs. Il y a plusieurs versions qui tentent d’expliquer le pourquoi de ces murs, elles vont du fait que le bleu chasse les moustiques à une tradition juive importée par une forte communauté, et reprise depuis par les habitants de la ville, juifs ou non.

Alors les photos fleurissent, et Chefchaouen devient à la mode, à tel point qu’aujourd’hui, et sans doute plus encore dans quelques années, la ville récolte les bénéfices de cette visibilité, en accueillant de plus en plus de curieux venus voir la ville bleue.

Le côté nefaste, et nous l’avons vécu pendant notre séjour sur place, c’est qu’à certaines heures de la journée, il y a énormément de monde dans les rues, peut être plus que ce que la ville peut gérer.


Dormir à Chefchaouen, un gite ou un airbnb pour que le tourisme profite aux locaux

Tout à Chaouene vous ramene vers la solution de loger chez un particulier.

D’abord, l’essor du tourisme a été si rapide que les hôtels ne sont pas omniprésents dans la ville, même si vous pourrez tout à fait trouver votre bonheur en ville.

Et puis, et c’est un peu la raison de notre choix, le fait de pouvoir créer des revenus à des locaux que nous dérangeons et qui seront de plus en dérangés dans le futur par les centaines de personnes dans leurs petites rues, était de notre point de vue un choix évident pour rendre la pareille à la population locale.

Nous avons choisi une maison familiale dans le centre de la Medina, la Usha Guest House, proche de la marche qui mène en haut de la colline pour voir le coucher de soleil. Nous avons payé 40€ pour 1 nuit, correct, pour une chambre avec le nécessaire mais pas beaucoup plus, en même temps c’est ce que nous voulions.


La température à Chefchaouen, sortez couverts !

Nous étions à Chaouene au moins de Décembre, et si nous avons parfois eu froid à Marrakech et à Fès, c’est clairement à Chaouene que nous avons eu le plus froid de notre séjour marocain. Nichée au cœur des montagnes marocaines, il y faisait froid pendant notre séjour, et nous avons du mettre un pull en journée voir un manteau leger pour le coucher de soleil et tôt le matin, prenez donc vos dispositions pour ne pas être surpris par le climat sur place, qui n’est pas le climat sibérien, mais peut surprendre malgré tout.


Combien de temps rester et quoi faire à Chefchaouen ?

Nous avons passé une après midi puis une journée à Chefchaouen, et honnetemment je pense que nous avons plus ou moins fait le tour de la petite médina et que nous avons fini par repasser plusieurs fois par les mêmes endroits même après seulement une journée.

Un voir deux jours seront donc suffisants pour vous donner un apercu de la ville et de son ambiance.

Car finalement sur place, il n’y a pas d’activités à proprement parler, le jeu est de se balader partout dans la ville, de trouver des jolis endroits, des jolis escaliers, des jolis portes, bref, juste marcher à peu près partout où vous le pouvez à la recherche de la perle rare.

Il y a quand même une place du village, la place Outa el Hammam, près de laquelle se trouve les jardins de Kasbah, avec une entrée pour les étranges à 60DH par personne soit 6€, franchement très cher pour ce que c’est.

Nous avons comme souvent préféré une autre place que la place principale. On vous conseille d’aller vous arreter à la plaza el Hauta, il y a plein de jolis petits chats, et l’ambiance y est cool, on valide sans hésiter.

L’une des choses à faire c’est de partir de l’est de la ville (suivez le flux ou demandez votre chemin) pour rejoindre la Spanish Mosque qui se trouve sur une butte et donne vue sur tout Chefchaouen, allez y en fin d’aprem et profitez du coucher de soleil sur place avant de rejoindre tranquillement ensuite la medina. L’ambiance est sympa, il y a même parfois des groupes de musique sur place pour vous faire vivre un moment spécial. Comptez 20 minutes de marche aller environ, marche très simple accessible aux enfants sans problème.

Baladez vous aussi à la recherche de petits marchés, notamment juste après les portes de la medina à l’ouest.

Où manger à Chefchaouen

Nous ne sommes pas restés longtemps sur place donc nous n’avons pas testé beaucoup d’adresses, mais en voici deux que nous avons testé et que nous pouvons vous recommander.

Le cafe restaurant Sofia se trouve juste derriere la place principale, et en arrivant on s’est dit qu’on allait partir, on goutait assez peu la déco du lieu, qui nous faisait presque un peu peur sur la qualité qu’on retrouverait dans les assiettes. On s’est quand même assis, on a payé une misère pour nos plats, et on a peut être mangé le meilleur tajine de tout notre séjour marocain, c’était simple c’était bon, pas gras, absolument parfait, à un prix jamais vu et proche de la place principale, on vous le recommande les yeux fermés, gros coup de cœur pour cette adresse.

Nous avons également testé le restaurant Lala Mesouda, un peu plus cher clairement, et dans des associations parfois un peu originales, mais là aussi très bon, même si nous avons préféré le restaurant Sofia.

On aurait bien fait un stop à Jasmine Café qui nous donnait trop envie de dehors, mais il semblerait que le café ait fermé ses portes définitivement !


Chefchaouen, on a aimé, profitez avant que l’endroit devienne trop populaire

Pour résumer, nous avons aimé cette ville tellement originale, on y a rencontré des locaux gentils, on a adoré leur tenue traditionnelle, et surtout on a kiffé les couleurs de la ville et les possibilités infinies de prendre des photos sur place. 1 à 2 jours seront suffisants, sauf si vous adorez la photo et que vous voulez shooter plus que de raison.

Attention, si vous aimez la photo, de 10h à 14h, la lumière rentre dans les rues et les photos sont très difficiles à réussir, suivez notre conseil, allez vous balader tôt pour éviter le monde et avoir un bleu franc et vif, pas altéré par le soleil, vous nous en direz des nouvelles.

Oh oui, dernière chose, partez à Chefchaouen dès que possible, les bus débarquaient déjà quand nous y sommes allés, et l’essor des reseaux sociaux et des lieux « IG » va rendre le lieu hyper touristique très bientôt, bien qu’il le soit déjà pas mal, donc faites vite, on vous aura prévenu.

L’aventure continue!

Les amoureux voyageux

3 Comments

  • Reply
    Eric MANACH
    20 mars 2019 at 20 h 10 min

    Magifiiiiique the blue.

  • Reply
    Marine
    31 mars 2019 at 11 h 29 min

    Que c’est beau tout ce bleu ! Ma couleur préférée alors comment ne pas aimer hihi
    Merci pour ce partage et ces sublimes photos en tout cas 😉

    • Reply
      AmoureuxVoyageux
      31 mars 2019 at 19 h 38 min

      Même pour nous qui n’avions pas fait du bleu notre couleur favorite, c’était déjà magnifique, alors j’imagine que ca ne pourrait que te plaire!

      Merci à toi pour ce petit commentaire!

Laisser un commentaire