PARIS BONNES ADRESSES

GOUTER GOURMAND AU SHANGRI-LA

Pendant notre brunch au Shangri-la il y a 4 ans, nous avions eu un gros coup de cœur pour les pâtisseries de Francois Perret,  depuis parti rejoindre les cuisines du Ritz. Depuis ce brunch, nous n’avions pas eu l’occasion de redécouvrir le Shangri-la, mais nous voulions depuis plusieurs semaines tester « l’heure du goûter », servi entre 16h et 18h les samedis et dimanches à la Bauhinia.

Pour 48€ par personne, Il s’agit en quelque sorte d’un tea time composé uniquement de mets sucrés, sous forme d’un buffet à volonté, permettant de découvrir toutes les gourmandises élaborées par le chef Michael Bartocetti, avec en accompagnement (inclus dans le prix) une boisson chaude de votre choix.

Nous voulions voir si ce buffet pouvait égaler les sensations ressenties pendant la dégustation du flan pâtissier à la vanille et de la tropézienne du chef Perret.

Le cadre est toujours aussi magnifique, les murs et la moquette couleur vert d’eau, les canapés et chaises rouge velours nous font nous sentir bien, c’est classe mais pas pompeux, équilibre pas toujours facile à obtenir dans des palaces.

Un grand buffet sucré en 3 parties

Le buffet, situé à l’entrée de la salle de la Bauhinia se divise en trois parties :

– D’un côté, l’on retrouve les biscuits secs, bonbons et cakes, parmi lesquels des madeleines au chocolat, des madeleines au cœur de miel, des cookies, ainsi que des scones ou bien encore des marbrés.

–  Juste en face, plusieurs pâtisseries sous formes de grands gâteaux découpés en part, tels que le baba au rhum, le paris brest, le flan patissier, ainsi que quelques patisseries individuelles, comme des opéras et des saint honoré.

– Et enfin, de l’autre côté, une partie plus healthy, avec du riz au lait, des saladiers de fruits frais, un framboisier et une partie tartelettes individuelles, à la framboise, au praliné, au citron.

Sur ces 3 tables, des macarons un peu partout, ainsi que des petits financiers, des bonbons, des caramels, des nougats, qui plairont aussi bien aux petits qu’aux grands gourmands.

Nous avons essayé de gouter à tout, pour vous donner un avis complet et objectif.

Nous avons passé un agréable moment, grâce à un service distingué et attentif, ainsi qu’à un concert en live d’un pianiste passionné et d’une chanteuse talentueuse. Dans les assiettes comme en dehors, il n’y a pas de fausse note, on ressent la qualité d’un Palace, et nous ne pouvons pas dire que nous avons été déçus.

 

De la qualité et de la recherche au service de grands classiques, trop classiques ?

Pourtant, en sortant du Shangri-La, et au moment de débriefer nos expériences, le sentiment a été le même, tout est bon, tout est frais, mais à l’exception de quelques belles découvertes, nous avons trouvé l’ensemble assez classique, mais peut être est ce le ton souhaité par le chef et par l’hôtel ?

Vous allez déguster des créations qui sont dignes des belles pâtisseries de Paris, des macarons qui n’ont rien à envier à la plupart des maisons parisiennes, mais si nous devions comparer les créations du Shangri-La avec celles du Brunch du Meurice, celles du Meurice emporteraient notre faveur, pour la nouveauté apportée, tant dans les gouts que dans les formes.

Pour avoir vu les créations du chef pour la buche de Noel notamment, nul doute que c’est un parti pris assumé, destiné à ravir le plus grand nombre lors d’un moment souvent partagé en famille, un peu comme un gouter à la maison.

Les mélanges de saveurs sont peut etre un peu plus poussées au moment du tea time classique ou du brunch du midi.

La quantité est énorme, et la diversité permet de gouter à beaucoup de choses différentes, ce qui est un vrai avantage par rapport à d’autres buffets de grands hotels ou seuls 4 ou 5 variétés sont proposées, ce qui n’était pas du tout le cas au Shangri-La.

Pour le prix, nous vous conseillons de ne pas manger beaucoup avant et de profiter un maximum pendant ce moment, en étant comme toujours stratégiques, ne vous goinfrez pas trop vite, sinon vous serez trop vite calés sans avoir tout gouté.

Nos favoris de cette dégustation auront été les scones vegan au Earl grey, les choux à la pomme granny et Le riz au lait. La Boisson chaude est aussi très bonne, notamment les chocolats chauds à la feve tonka ou au gianduja.

Les boissons glacées sont en option, pour 4€ supplémentaires. S’il y avait eu Le chaï latte glacé (qui nous avait fait de l’œil lorsque nous avions fait nos recherches sur internet) nous l’aurions goûté, mais il n’était pas sur la carte lors de notre visite.

Allez à vos claviers, on vous laisse nous dire quels sont vos tea time et brunchs préférés de la capitale !

L’aventure culinaire continue.

EnregistrerEnregistrer

You Might Also Like...

3 Comments

  • Reply
    eric MANACH
    26 février 2018 at 4 h 04 min

    magnifiques photos, cela donne envie , hhhhummmmmmmmmmmm 🙂

  • Reply
    Marine
    26 février 2018 at 10 h 50 min

    Oh lala ça y est j’ai faiiiim ! 😉
    Les photos sont magnifiques, merci pour ce super article 😀

    Bisous,
    Marine

  • Reply
    Caro
    26 février 2018 at 20 h 44 min

    Les photos sont tentantes je ne suis pas un bec sucré mais mon homme serait au paradis lui Surtout que pour ce prix faut rentabiliser Une fois ça fait pas de mal !

Laisser un commentaire