AFRIQUE DU SUD

Quel materiel photo pour un Safari en Afrique du Sud?

Sur les réseaux sociaux, nous avons reçu énormément de questions sur le matériel photo que nous avons utilisé pendant nos 3 semaines en Afrique du Sud, à raison car il est important de partir avec les bons outils si vous aimez produire du contenu photo & vidéo, en particulier le Téléobjectif qui après coup nous semble absolument indispensable en Safari.

Voici donc, un inventaire exhaustif du matériel utilisé pendant ce roadtrip. Vous le constaterez, tous les produits sont attachés à des liens, qui vous permettront de les acheter si vous le souhaitez, cela ne change rien, nous avons payé tout ce matériel avec nos économies et vous en ferez de même, hors de question donc de manquer d’objectivité en parlant de notre matériel sous prétexte que vous pourriez en acheter une partie. Réfléchissez toujours plusieurs fois avant de faire un choix en termes de matériel. Si vous avez des doutes, des sites comme Demooz ou Objectif Location vous permettront d’arrêter votre choix.

Le matériel photo à proprement parler

Téléphones :

Pour les réseaux sociaux, nous utilisons nos deux téléphones, un Iphone 6 et un Samsung Galaxy A5, rien de dingue, ces deux appareils nous servent à alimenter nos réseaux avec les photos prises sur l’appareil photo. Avoir un téléphone avec une plus grosse qualité de photo pourrait nous éviter parfois de sortir l’appareil photo, mais franchement une fois l’habitude prise, il est difficile de shooter avec autre chose que l’appareil photo (c’est notre avis personnel comme toujours).

Gopro :

Nous utilisons la même gopro depuis notre départ en Australie en 2014, c’est une Gopro 3, qui ne possède pas d’écran de contrôle, ce qui est assez contraignant, puisque nous ne sommes jamais certains de bien viser, d’autant que l’effet fish eye est très trompeur !

En Afrique du Sud, la raison d’être de la Gopro est franchement discutable, sauf à ce que vous faisiez beaucoup de surf, de marches ou d’activités aquatiques, mais en Safari la Gopro n’a aucun intérêt, les animaux sont souvent un peu loin, et la distance est amplifiée avec la Gopro. Nous l’avons utilisée pour faire des Vlogs, et c’est à peu près tout.

Appareil Photo (Boitier, Objectifs) :

Nous sommes depuis quelques années déjà, de l’école des appareils photo reflex. Nous avons débattu sur notre article « conseils sur les photos de voyage », concernant le duel entre reflex et hybrides notamment, et chacun devra faire son analyse personnelle de ses besoins avant de s’orienter ou non vers un reflex, mais nous ne sommes pour le moment pas prêts à changer d’avis, nous adorons shooter et traiter les photos de notre reflex.

2 mois avant de partir, nous avons craqué pour un objectif full frame, et avons fait l’acquisition d’un Canon 5D, qui fait partie de la très haute gamme des Reflex, mais le 750D Canon que nous avions auparavant pourra tout à fait être une solution optimale pour vous accompagner en voyage et en Afrique du Sud en particulier.

 

En Afrique du Sud, nous avons pris 3 objectifs, deux que nous utilisons au quotidien à Paris notamment, et un que nous avons choisi de louer, une première pour nous, dont on vous parle plus en détails par la suite.

Canon 5D MkIV (variante économique possible = Canon 750D)

Objectif 50MM F1.4 (variante économique possible = 50MM F1.8)

Objectif 24-70MM F2.8 (variante 24-70MM F4 pour du full frame ou 18-55 ou 18-135 pour de l’APS-C)

– Téléobjectif 100-400MM F4,5/5,6 II en Location chez Objectif-location.fr

Honnêtement, nous avons très peu utilisé le 50MM, que nous adorons dans des contextes food/portrait, mais qui était inutile en safari, et pas forcément utile non plus pendant le reste de notre voyage, car même si la focale fixe permet un bokeh puissant, le fait de ne pas avoir de zoom nous a limité, le 50mm a donc fini dans sa pochette, sauf pour shooter les lionceaux à Ukutula.

Photo prise avec le 50mm, le bokeh est puissant

Le 24-70mm a été notre objectif au quotidien, ainsi qu’à quelques rares occasions en safari (notamment pour prendre des photos de Claudia dans le 4×4, avec les animaux en fond). Nous avons longtemps hésité entre le 24-70 et le 24-105, mais nous ne regrettons pas notre choix, l’objectif est très lumineux, le piqué est top, le bokeh est franchement très propre, on se rapproche de la qualité d’une focale fixe, avec les atouts d’une variable, même si cela a évidemment des conséquences sur le prix de ce caillou…

Photo prise avec le 24-70mm

La location d’objectif, testé et 200% approuvé !

Enfin, le 100-400mm aura été notre meilleur investissement pendant ce voyage. En effet, il était hors de question pour nous, surtout après les dépenses engagées pour le 5D et le 24-70, de dépenser 2000€++ dans un téléobjectif que nous n’utiliserions qu’une seule fois et qui finirait dans un placard. Au contraire, nous ne voulions pas rentrer d’Afrique du Sud en nous disant « Ah si on avait eu un téléobjectif pour zoomer au max sur les animaux… »

En allant voir les agences sur Paris, nous avons pris un coup, puisque l’objectif nous revenait à plus de 600€ pour les 3-4 semaines de location, soit près de 25% du prix de l’objectif neuf, hors de question.

Puis, nous avons découvert grâce à Madame Oreille, le site Objectif-Location.fr, qui propose des objectifs en location, et qui permet d’opter pour une solution tout en un, puisque l’objectif peut être assuré, et que le transport peut être inclus dans le prix final.

Surtout, le panel est franchement large, puisque plusieurs types d’objectifs sont proposés, ainsi que des appareils et même du petit matériel comme des filtres.

Alors franchement, en arrivant sur le site, on a eu un peu peur, car l’interface est franchement… old school ! Si il n’y avait pas eu l’article de Aurélie, on aurait peut être fermé le site trop rapidement.

Pourtant, après un premier email d’échange, nous avons compris que l’équipe d’Objectif Location était hyper réactive, puisque Alexandre nous a conseillé sur le type d’objectif à louer pour le safari, a fait le nécessaire pour en avoir un de disponible pour nous, et nous a aussi conseillé vis-à-vis des dates de location pour être certains de recevoir l’objectif, bref le top.

En pratique, 4 semaines de location auront coûté 280€ (sans doute moins cher pour des plus petits objectifs), l’objectif est arrivé très bien emballé, avec un bon de retour pour le renvoi, une pochette de protection et un filtre de protection.

Dès les premiers jours, nous avons compris quel choix judicieux nous avions fait, tant le téléobjectif change la vie en safari. Nous avons parfois essayé de shooter avec les deux autres objectifs, mais franchement, les résultats étaient décevants, nous avons donc passé 80% de notre temps avec le téléobjectif pendant les safaris. Alors oui, l’objectif est assez lourd et les bras fatiguent vite, mais ça vaut le coup 100 fois.

Quel téléobjectif choisir pour un safari ?

La question qui revient est de savoir quel téléobjectif choisir pour un safari. La question est délicate, et nous n’avons pas la compétence nécessaire pour vous donner un conseil arrêté.

Toutefois, nous vous déconseillons de prendre un téléobjectif à focale fixe, puisque vous ne pourrez pas bouger de votre voiture/4×4 et que les animaux sont sauvages et se déplacent, et que vous voudrez couvrir une grande plage pour pouvoir prendre le lion aussi bien de très loin que de près.

Dès lors que vous optez pour une focale variable, il vous faudra choisir entre des objectifs du type 70-200, 70-300 ou bien encore 100-400. La focale max à 200 nous semble un peu limitative, alors que le 70-300 et le 100-400 seront plus adaptés.

Behind the scenes!

Le résultat avec cet impala près d’une source d’eau

Franchement, si vous choisissez de louer un 70-300, les quelques euros en plus qui vous sépareront de la location du 100-400 vaudront les quelques mètres de zoom que vous gagnerez ! Attention, avec un 70-300, vous pourrez par contre shooter ce qui sera un peu plus prés qu’avec le 100-400 qui a le désavantage de ne pas pouvoir shooter un animal qui serait très proche, presque collé à la voiture par exemple (il vous faudra donc maîtriser le changement rapide d’objectif !).

Les à coté photo (Filtre, Trepied, Jumelles, Batteries) :

En plus de notre appareil et de notre objectif, nous utilisons un seul filtre sur notre objectif 24-70, un filtre polarisant circulaire pro1 de chez Hoya, qui nous permet de proteger l’objectif, et surtout de supprimer les reflets sur l’eau notamment, on vous le conseille sans hésiter, attention au diamètre de votre objectif. Missnumérique propose une livraison plutot rapide et des prix interessants.

Enfin, et avant de passer au coté stockage et informatique, nous voyageons avec un trepied depuis plusieurs années, qui peut nous être très utile ou pas du tout suivant les journées. Nous avons choisi un manfrotto befree, plutôt abordable niveau prix, et surtout très pratique car assez petit, leger, et donc facilement transportable. Attention, avec le 5D, on est à la limite de ce que le Befree est capable de supporter, on sent que l’appareil est lourd et que si le trepied est mal placé il pourrait tomber à tout moment, on en changera peut être bientôt.

Nous avons toujours notre PC avec nous, un Asus UX305 assez léger et performant pour faire le boulot de retouche et de stockage provisoire. Mais franchement, optez pour un autre PC, celui ci nous a joué des tours plusieurs fois.

Oui oui, on avait oublié de prendre la photo avec le Zoom alors on l’a rajouté !

En parlant de stockage, nous avons toujours sur nous 2 disques durs, de telle sorte que toutes les photos qui sortent des cartes SD soient sauvegardées DEUX FOIS, vous avez bien lu.

Un jour, en Nouvelle Zélande, nous avons pris 300 photos en une journée, des photos de dauphins à Akaroa. En rentrant, nous avons prudemment sauvegardé les photos prises sur notre PC puis avons supprimé les photos de la carte SD. Le PC s’est coupé subitement, les photos ont disparu. Un photographe qui vous dit qu’il sauvegarde ses photos sur une seule plateforme est soit fou, soit fou.  Nous vous conseillons la marque Seagate que nous aimons beaucoup, mais c’est très personnel et dépend de vos besoins spécifiques (vitesse, capacité, resistance, environnement…).

Nous avons 3 cartes SD, une principale de 32GB, et deux complémentaires de 16GB, pour le prix que coutent des cartes SD aujourd’hui, pas de raison de se priver, vous serez contents quand vous aurez de la place en fin de journée ou de semaine pour shooter encore un peu. Privilegiez les cartes U10, plus performantes vis-à-vis de la vitesse de transfert notamment (ca prend du tempssss).

En Afrique du Sud, nous avons emprunté des jumelles à des amis, et franchement, nous nous en sommes servi énormément pour voir tous les animaux en Safari, parce que zoomer avec l’objectif demande de la batterie et n’est pas très précis. Aussi, quand l’un shoote un animal très loin au zoom, si l’autre n’a pas de jumelles, il ne voit absolument rien, et c’est un peu injuste non?

Enfin, et c’est valable pour tous les voyages, achetez des batteries en plus, avec le live view, les videos et les rafales, elles se déchargent à une vitesse folle. Sur une journée, nous en vidions au minimum 1, voir 2 sur des grosses journées safari. Ne prenez pas forcément les marques fabricant, optez pour des génériques, qui durent moins longtemps mais coutent beaucoup moins chères et ne vous servent qu’en secours.

Voilà la liste assez développée du matériel qui nous aura été utile en Afrique du Sud, et plus globalement pendant la plupart de nos voyages. Alors oui, si nous le pouvions, nous ajouterions sans doute un drone et un dôme go pro à cet arsenal déjà conséquent, mais chaque chose en son temps…

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas en commentaire ou bien par le formulaire de contact, nous serons heureux de vous aider !

L’aventure continue.

Claudia & Jeremy

 

 

 

You Might Also Like...

2 Comments

  • Reply
    Chrissand Voyage
    5 novembre 2018 at 17 h 11 min

    Je suis deg de voir les prix pratiqués par la location d’objectifs . Je m’étais renseigné dans une boutique sur Lyon et les prix étaient exorbitants , ça valait pas le coup. Je voulais louer un grand angle pour un voyage en Chine. Au final, je suis resté avec mon 18-200 passe partout. Si j’avais vu que la location était plus abordable j’aurais pas hésité. Bien dommage.

    • Reply
      AmoureuxVoyageux
      6 novembre 2018 at 12 h 51 min

      Ca sera l’occasion de le faire la prochaine fois, mais oui à part ce site, je n’ai jamais vu ce genre d’offres ailleurs, et c’est vrai que si tu te renseignes, dans les magasins ca coute vraiment une fortune!!! En y pensant, on aurait même peut être pris un grand angle aussi pour l’Afrique du Sud mais bon, pas de regrets!

Laisser un commentaire