AMSTERDAM

LES PRINCIPAUX QUARTIERS D’AMSTERDAM

8 juillet 2017

Il y a beaucoup de quartiers à découvrir à Amsterdam, nous avons choisi pour vous ceux qui nous ont le plus marqué, en bien comme en moins bien, on vous laisse découvrir notre « petite » liste. 

Dans un souci de cohérence, nous les faisons se suivre suivant leur proximité géographique, pour tenter d’ordonner quelque peu nos propos.

Voici une carte globale des quartiers dont il sera question dans les prochains paragraphes, afin de vous répérer un peu dans cette grande ville qu’est Amsterdam.

Red district, en premier, pour s’en débarrasser ?

Pour commencer, passons au mythe, et n’en parlons plus. Lorsque vous aurez choisi d’aller à Amsterdam, annoncez la nouvelle à vos amis, et vous verrez, 9 fois sur 10, on vous dira en rigolant, que vous allez là bas pour fumer dans les coffee shop, et voir les prostitués dans le Red District.

Mais alors, qu’en est il dans la réalité ? Est-ce qu’Amsterdam se limite au Red District ?

La réponse, vous l’aurez deviné, est non, absolument pas, au contraire même ! Le red district ou quartier rouge, tient son nom du fait que les prostituées, dont la profession est légale depuis 2000, allument une lumière rouge pour dire qu’elles sont libres pour les clients intéressés, c’est ainsi que la chanson de Police « Roxane » prend tout son sens. Le Red District, c’est aussi l’endroit où vous pourrez entrer dans un des nombreux coffee shop de la rue principale, pour consommer légalement du cannabis, et SVP à l’intérieur (aucun néerlandais ne consomme à l’exterieur, seuls quelques touristes, tiens tiens, se permettent de fumer dans les rues).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si le quartier voit s’attrouper les amateurs du genre, il est aussi le lieu de passage de nombreux touristes, curieux et rassurés par la politique de la ville qui a voulu depuis quelques années, assainir un quartier qui se voulait parfois insécuritaire.

Mais alors, faut il y aller ?  Oui, pour visiter, pour s’imprégner d’une atmosphère unique en son genre, boire un coup le soir éventuellement et pour voir un quartier dont la légende dépasse les frontières des Pays Bas, mais sinon, à part certains ponts qui sont plutôt jolis, le reste n’est vraiment pas dingue, il y a bien la très étroite et atypique Trompettersteeg pour justement voir de vos yeux vus ce qui se passe le soir dans le Red District, ainsi que la maison tant appréciée des photographes au niveau du pont de Armbrug (tout en haut du Red District) ou bien enfin la plus vieille bâtisse d’Amsterdam, l’église Oude Kerk (1306), mais sinon, pas grand-chose, nous y sommes allés une fois, avons du voir 2 prostituées, et beaucoup de gens ébétées par la drogue : Résumer Amsterdam à ca serait hyper réducteur.

Centraal, point de départ de vos aventures

En sortant de la gare centraal, ce qui nous a frappé c’est sans aucun doute sa beauté, avec son énorme place et son esthétique architecture.

Si de prime abord, se balader autour d’une gare peut sembler inintéressant, le quartier autour de la gare Centraal vaut pourtant le détour.

C’est à quelques mètres de la gare que se trouvent l’une des rangées de maisons la plus connue d’Amsterdam, quand vous parcourez IG en tapant Amsterdam, c’est LA photo que tout le monde prend. Pour trouver ces maisons, rien de compliqué, depuis la gare, empruntez la rue Damrak, qui est l’une des rues principales du centre d’Amsterdam et qui descend jusque Dam Square. Au départ de cette rue, vous allez voir sur votre gauche, un plan d’eau, avancez jusqu’à arriver environ au milieu de ce plan d’eau, regardez en face de vous, voilà ! Nous n’avons pas eu de chance lors de notre venue, de grandes poubelles flottantes tronaient à la base des maisons, gros coup dur!

Au départ de la gare vous pourrez également observer d’un œil curieux ce gigantesque parking à vélo, qui contient pas moins de 2500 vélos ! Pour vous rendre compte de sa taille, dirigez vous vers la rue Prins Hendrikkade, vous aurez une vue dégagée sur le parc à vélo et de l’emblème de la ville (3 croix blanches, vous les verrez partout).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Derrière la gare d’Amsterdam se trouve l’embarcadère du ferry gratuit qui vous permettra de traverser la rivière pour vous rendre du coté de Buiksloterweg, où se trouve notamment l’Adam lookout, point le plus haut d’Amsterdam, qui vous permettra d’admirer le sunset sur la ville, et pourquoi pas, pour les courageux, vous balancer au dessus du vide dans la balancoire la plus haute d’Europe. Tous les prix, notamment des packs avec la heineken experience se trouvent sur le site officiel de l’Adam lookout. Le jour de notre venue, un sunset timide, mais une belle vue et un moment très agréable à Madam, le restaurant/bar de l’Adam tower. Notre vidéo sur l’Adam tower est d’ailleurs en ligne, have a look 🙂

C’est aussi depuis ce coté de la digue que vous pourrez accéder au musée du cinéma, Eye Film Institutute.

Enfin, pas très de la gare se trouve la bibliothèque, qui offre une vue sur la ville, ainsi que le Nemo et sa forme originale, qui est en fait le musée scientifique d’Amsterdam.

Prinseneiland, que de volets colorés

Peut être un peu moins connu, le quartier de Prinseneiland est pourtant un petit havre de paix où nous avons aimé passer quelques heures.

Le quartier se résume en fait à un grand carré, au Nord Ouest de la ville, avec plusieurs ponts levis, et surtout des maisons de couleurs avec d’immenses volets d’autres couleurs, on se croirait dans un autre temps, et c’est vraiment un très joli endroit, que nous n’avions pas noté sur notre liste, et que nous avons découvert pendant la visite avec Amsterdam Vélo.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pas très loin de ce quartier se trouve la Harleemstraat, remplie de petits magasins de déco et de quelques restaurants connus de la ville, comme Vinnies. Peut être pas un must do, mais nous avons adoré prendre des photos à Prinseneiland

Jordaan’s, petites ruelles et belle ambiance

Jordaan’s est un quartier à la mode d’Amsterdam, mais pour être tout à fait honnete, nous n’en avons parcouru qu’une toute petite partie, on s’y est un peu perdus et n’avons pas vraiment compris quelles en étaient les limites géographiques, où il commencait ou se terminait.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le musée de la tulipe, qui semble se trouver dans le Jordaan’s n’est pas essentiel, mais vous pourrez par contre trouver dans le quartier quelques bonnes adresses food (encore et toujours), quelques jolis endroits pour prendre des photos de ponts et de maisons. Enfin, se balader dans les mignonnes Willemsstraat ou Palmstraat ne vous prendra que quelques minutes, des minutes utiles tant les croisements de ces quelques rues ont un petit quelquechose de différent.

Prinsengracht, Singel, Keizergracht, interminables rues

Prinsengracht n’est qu’une rue, mais elle est si longue qu’on en a fait un quartier ! Prinsengracht c’est en fait 2 rues parallèles qui longent la rivière sur plusieurs kilomètres. Keizergracht, Henrengracht et Singer suivent le même principe que Prinsengracht, parcourir quelques tronçons de chacunes de ces rues vous permettra de découvrir de jolies surprises.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est dans ces rues que vous pourrez prendre vos plus jolies photos d’Amsterdam, à vous de prendre le temps de vous balader, d’aller chercher dans les rues parallèles et perpendiculaires proches, le meilleur angle, la plus belle maison, le plus beau pont, c’est un jeu de cache cache qui demande de la patience, car vous aurez l’impression que tous les endroits de ces rues se ressemblent, alors que chaque croisement a quelque chose de différent, que chaque maison est unique, essayez, vous verrez, trouvez la pointe de chappelle au fond de votre photo, la maison rouge, la maison bleue, le vélo seul sur un pont, le pont sans vélos, un brown coffe, un couple qui se balade, un groupe de cyclistes, un grand père assis sur un banc…

D’ailleurs c’est à Prinsengracht que se trouve la fameuse maison d’Anne Franck, on vous en parle dans l’article dédié aux activités à ne pas manquer à Amsterdam.

Dam Square, Centre d’Amsterdam

En partant de la gare, vous parcourez la grande rue de Damrak et ses nombreux magasins de fromage, puis vous arrivez à l’un des lieux connus d’Amsterdam, Dam Square, la palais d’Amsterdam d’un coté, National Monument de l’autre, et certainement l’un des points de passage les plus centraux de la ville, avec énormément de monde, sauf à venir très tôt le matin. La place est jolie, le palais aussi, mais pas besoin d’y consacrer plus de 10 minutes.

À quelques mètres, Bijenkorf, un genre de Galeries Lafayette, sans vraiment d’intérêt sauf pour l’étage entièrement dédié à un food court de très belle qualité, qui vous offrira plusieurs options pour un lunch par exemple.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est aussi à Dam Square que se trouve Rentabike, où nous avons loué nos vélos pour se balader en ville. On recommande sans hésiter, tarif standard de 9€ par vélo et par jour, mais le mécanicien était une crème et a passé presque 30 minutes avec nous pour nous recommander les endroits à voir, nous alerter sur la sécurité et parler de sa ville natale, vraiment top !

Vous pouvez aussi louer les vélos de votre hôtel, attention toutefois à ce qu’ils soient en bon état, c’est une prestation secondaire pour eux, certains hôtels sont donc moins attentifs à l’état de leurs vélos.

Les 9 Rues, touristique mais tellement actif

À l’Ouest de Dam Square et du quartier du marché aux fleurs se trouvent les 9 rues, que nous avons adoré. 9 petites rues donc, remplies de magasins, de vetements, de déco, de bijoux, et de tout plein de petits restaurants vraiment top, laissez votre vélo quelquepart et marcher dans les 9 rues en profitant de la beauté des batisses et de l’agréable atmosphère de ce quartier, qui est très touristique, mais l’est pour une raison. Vous l’aurez compris, c’est notre coup de cœur, pas vraiment de point précis, car tout est à faire aux 9 straatjes, nous vous avons mis un plan des 9 rues dans la gallerie pour y voir un peu plus clair.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Du marché aux fleurs jusque l’historique Begijnhof 

La fleur, la tulipe plus précisément est l’un des emblèmes des Pays Bas et d’Amsterdam. Logique donc, que le marché aux fleurs d’Amsterdam soit reconnu comme étant l’un des lieux à visiter de la ville.

Pourtant, nous avons été un peu déçus de cette grande ligne droite qu’est le marché aux fleurs. Certes, il y a des fleurs partout, des plantes, des bulbes et autres souvenirs, cependant, nous avons trouvé l’endroit assez froid, et les prix adaptés aux touristes, que ce soit au niveau du marché en lui-même, mais également à tous les petits magasins à proximité, qui vendaient notamment des fromages à des prix 2 voir 3 fois plus cher qu’au Albert Cuyp Market (on en parle juste en dessous)

Aller se balader dans le marché pour marquer le coup, pourquoi pas, y acheter quoi que ce soit, très peu pour nous…

Pas loin du marché, nous vous encourageons à monter au Blue, qui offre une vue plutôt sympa sur Amsterdam, difficile d’espérer mieux lorsque l’on sait que les batiments très hauts sont interdits à Amsterdam, et qu’il est donc impossible d’avoir une superbe vue sur la ville, sauf peut être à A’dam lookout, un peu éloigné du centre, ou au sommet de la Westerkerk Church, qui est malheureusement ouverte uniquement d’avril à octobre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans le coin, pas mal de magasins populaires, classiques mais pas très atypiques, rien à voir avec les 9 straatjes par exemple.

L’un des lieux chargés d’histoire se trouve également près du marché aux fleurs. Begijnhof est un monastère pour femmes qui a été conservé et que vous pouvez découvrir, au moins de l’extérieur, en passant par une petite entrée au niveau de la rue Spui et qui donne sur une cour complètement fermée vraiment très jolie, où nous avons beaucoup aimé passer quelques minutes. Si vous êtes assez observateurs, vous y observerez peut être l’une des dernières maisons en bois d’Amsterdam, lesquelles furent interdites après de grands incendies qui ravagèrent la ville dans les années 1400. Cette maison en bois est aussi la plus vieille de la ville.

Albert Cuyp Markt

Un peu plus éloigné du centre, c’est un quartier que nous vous recommandons toutefois absolument, nous y avons passé 2 belles heures, pour y découvrir le marché en lui-même, mais également quelques rues proches.

Pour les amateurs, à quelques mètres du dit Cuyp Markt se trouve la Heineken Experience ( 16 à 18€ pp) qui vous raconte l’histoire de la marque Heineken, nous n’avons pas testé mais il parait que c’est une visite plutôt sympa.

Le marché en lui-même se trouve le long de la rue Albert Cuypstraat (forcément !) et a lieu tous les jours de 9h à 17h SAUF LE DIMANCHE où le marché est fermé, soyez vigilants en planifiant vos visites. Sur place, vous pourrez acheter fromages, fruits et autres denrées alimentaires, à un prix beaucoup moins important que dans les fromageries dans les grandes rues d’Amsterdam, avec en plus, une qualité bien meilleure, on en a fait l’expérience pour vous. C’est aussi sur ce marché que vous pourrez goûter des Stroopwafel et des Pffertjes fraiches, que demande le peuple !

Enfin, plusieurs rues cachent des petits trésors, de superbes magasins home/lifestyle dans la rue Gerard Doustraat ( Felice, All the luck in the world ou encore Anna + Ninna sont des must, nous y sommes retournés en vitesse le dernier jour pour acheter de la déco) et pas mal de petits restaurants dans la rue Ereste van der Helststraat

Rijksmuseum, Van Gogh Museum, Iamsterdam

Pour ceux qui nous suivent depuis longtemps, vous le savez, nous avons le défaut de ne pas aimer les musées, ainsi donc, le quartier qui vous permet de visiter à la fois Rijksmuseum et Van Gogh museum n’aurait pas du nous intéresser, mais nous avons quand même pris le temps de nous y arrêter, lors de notre trajet qui consistait à rejoindre Vondelpark depuis Albert Cuyp Markt.

Ce passage par la grande place nous a permis de prendre quelques photos du signe Iamsterdam et de voir l’extérieur des deux musées.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si vous êtes amateurs de musées, ce quartier est forcément un immanquable car il regroupe deux des musées les plus connus d’Amsterdam. Pour les autres, le signe Iamsterdam est plutôt cool, mais souvent envahi de monde, sauf à venir très tôt, astuce de blogueurs.

Vondelpark

C’est le plus grand parc d’Amsterdam, y passer le matin pour voir tous les cyclistes qui foncent pour aller au travail est amusant.

Par curiosité nous en avons fait un petit tour, c’est plutôt agréable, bien que pas exceptionnel, y faire un tour en venant des musées par exemple ne vous prendra pas beaucoup de temps, mais se déplacer spécialement depuis le centre de la ville pour y passer un long moment sera peut être du temps de perdu pour un simple parc comme de nombreuses villes en ont aujourd’hui, et cet avis est à nouveau très personnel, la preuve, nous consacrons un paragraphe à Vondelpark, car il est considéré par beaucoup comme l’une des beautés d’Amsterdam, à vous de voir.

Et aussi…

Vous l’aurez compris, Amsterdam est une grande ville, qui a l’avantage de proposer à tous, un quartier qui pourrait leur correspondre, et qui permettra aux curieux comme nous, de visiter une multitude de quartiers avec des atmosphères, des fréquentations et des dynamiques différentes, de quoi en prendre plein les yeux et passer un superbe moment.

Nous pensons qu’avec une telle liste d’avis sur les quartiers les plus connus d’Amsterdam, vous aurez de quoi faire pendant votre WE !

Cette liste est subjective, et surtout très incomplète, nous ne parlons ni du Foodhallen, paradis des gourmands, ni des moulins de Zaanse Schans un peu à l’extérieur de la ville (Amsterdam Vélo propose une virée vers là bas pour les intéressés), du moulin de De Gooyer (en pleine ville, avec une brasserie réputée), du quartier De Pijp, sans doute le nouveau quartier à la mode d’Amsterdam etc…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Surtout, entre les quartiers cités, ce n’est pas le néant, il y a aussi énormément de choses à voir et à faire, alors enfourchez votre vélo, profitez, découvrez, et aimez Amsterdam autant que nous l’avons aimée, c’est-à-dire à la folie !

L’aventure continue

Les Amoureux Voyageux

 

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire