PARIS BONNES ADRESSES

Spoon, un brunch du bout du monde

Pour célébrer une date spéciale, nous voulions découvrir le brunch de Peninsula, mais 2 mois seulement après avoir fêté l’anniversaire de Claudia au Ritz, notre porte monnaie nous a encouragé à choisir un brunch un peu moins onéreux.

C’est Claudia qui avait entendu parler de Spoon, un brunch aux saveurs du monde, par Alain Ducasse, au cœur de Paris.

Ce brunch si situe dans le palais Brongniart, à l’arrêt Bourse (Metro 3), et a lieu tous les WE, y compris le samedi, pour un prix de 45€ par personne.

Il est possible de réserver en ligne, et il est recommandé de s’y prendre à l’avance, surtout pour le dimanche qui affiche rapidement complet.

Le service commence à 12h, et la dernière résa est prise pour 14h le samedi, et 15h le dimanche.

Un plat au choix, des entrées et des desserts à volonté

Ce qui nous a attiré dans ce brunch, bien plus que la signature Alain Ducasse, dont nous avons eu la confirmation qu’il n’est pas toujours impliqué dans les créations et dans la gestion des affaires qui portent son nom, c’est la cuisine du voyage.

On adore les cuisines du monde, de la classique cuisine italienne jusque l’épicée cuisine indienne, alors on avait hâte de voir ce que ce brunch pouvait nous réserver.

Le fonctionnement est assez semblable à beaucoup de brunchs dans Paris, avec un buffet d’entrées et de desserts, et un plat au choix, que vous annoncez rapidement après votre arrivée, et dont vous déclenchez ensuite la préparation « minute » par un signe à votre serveur, quand vous le désirez.

C’est un détail, mais on aime ce fonctionnement, tant il est frustrant de recevoir son plat alors qu’on aurait voulu d’abord goûter à toutes les entrées par exemple. Votre plat, votre choix.

La liste des plats parmi lesquels choisir n’est pas pléthorique, mais permet d’avoir de la diversité dans le type de protéine notamment, et ce même pour les vegan/végétariens :

– Curry de légumes de saison

– Cabillaud au lait de coco, mangue

– Suprême de volaille tandoori

– Travers de cochon caramélisés, cacahuètes

Si le choix vegan/végétarien est un bon point pour ceux concernés, cette vérité ne se vérifie pas au niveau des buffets, salé notamment, avec peu de choix végétariens, toutefois nous avons entendu plusieurs fois les serveurs proposer des alternatives vegan à ceux qui le souhaitaient, il y a donc effort des cuisines pour accommoder tous les palais.

A noter que, plusieurs boissons sont également à volonté, avec plusieurs jus de fruits frais, et des boissons chaudes (café, thé, chocolat chaud), on déteste devoir payer en plus lorsque l’on vient à un brunch, c’est donc un bon point. Les seuls suppléments sont pour les boissons alcoolisées ou boissons hors jus et boissons chaudes.

Tout se passe ensuite au niveau de l’îlot central du restaurant.

Les entrées, de la recherche et du gout

Pour les entrées comme pour les desserts, le choix a clairement été orienté vers la qualité et non vers la quantité. Les entrées sont nombreuses, mais à la différence de certains buffets avec beaucoup de produits non cuisinés, à Spoon il n’y a que des produits cuisinés, pour un total de 8 entrées différentes

– Le Crevette cake, original et savoureux

– Le chili sin carne, bien relevé, mention spéciale pour les 2 petites sauces qui accompagnent cette entrée végétarienne

– Le Bao Bun nature, très bon, pour accompagner à peu près toutes vos entrées voir vos desserts, on regrette que ceux-ci ne soient pas cuisinés, à la viande ou aux légumes, en plus d’être proposés nature.

– Les Makis jalapeno vegetariens, bons, mais sans véritable coup de cœur, assez classique

– Le maquereau cru a été une découverte pour Claudia, qui a trouvé la sauce très bonne, mais il faut aimer le maquereau qui a une saveur assez prononcée

– La salade de carottes n’a été goutée par aucun d’entre nous

– L’œuf onsen a également été une découverte, c’est en fait un œuf parfait, dans un bouillon avec des champignons asiatiques et des pousses de soja, beaucoup de saveurs, on valide.

– Les ailerons de poulet aux poivrons et aux épices, très bons

Globalement, des entrées convaincantes, on aurait peut être attendu encore plus de risques pris pour faire découvrir la cuisine du monde, mais de facon globale, le pari est tenu, pas le genre d’entrées que vous mangerez dans tous les brunchs de Paris.

Les plats, deux réussites et deux palais conquis

Après avoir fait signe à la serveuse, nos plats arrivent 10 minutes plus tard environ, et nous passons à la dégustation du cabillaud mangue coco et des travers de cochon, et sommes ravis, les gouts sont prononcés, les cuissons parfaites, on apprécie chaque bouchée avec beaucoup de plaisir.

Si nous étions tatillons, on dirait qu’il est dommage de servir ces plats délicieux avec un riz trop simple, qui aurait pu être repensé avec des graines, des herbes, bref quelquechose qui fasse que le riz ne soit non plus un accompagnement mais bien une plus value au plat.

Les desserts, du twist dans des recettes simples

Concernant les desserts, nous avons de prime abord été un peu décus. En face de nous, des créations assez simples, sans prise de risque, avec environ une dizaine de desserts assez classiques proposés. Pourtant, lorsque nous avons dégusté tous ces desserts, nous avons beaucoup aimé les petits ajouts imaginés par les chefs, qui donnaient à chaque fois une saveur originale et gouteuse aux desserts !

– Si les pancakes étaient classiques, nous avons evidemment adoré la pâte à tartiner maison qui les accompagnait, delicieux.

– La Key Lime pie était top, pas trop sucrée, une meringue assez fine, et beaucoup de zests, parfait

– Le gateau au fromage blanc mérite le détour, nous avons adoré

– Les pasteis de natas étaient croustillantes et savoureuses, on aurait accentué sur la cannelle parce qu’on adore ca !

– Les churros étaient délicieux (avec la pate à tartiner, aie aie aie)

– Le marbré matcha et les petits pains aux raisins n’ont pas provoqué l’effet de surprise amorcé par d’autres desserts, dommage.

– Les scones étaient très bons et pas trop secs (citron pavot, miam miam)

– Le brownie était trop sec à notre gout, la plus grosse déception des desserts, car il donnait vraiment envie !

– Nous aurions voulu plus de crème dans les brioches, à la cacahuète pour l’une, à la fève de tonka pour l’autre, parce que franchement, ces crèmes étaient hyper gourmandes.

– Nos coups de cœur des desserts ont été la pannacota mangue vanille et le riz au lait, qui par des épices (fleur d’oranger, herbes) ont totalement twisté les recettes classiques de ces deux desserts, on a repris plusieurs fois…

Au final, quelques très bonnes recettes, d’autres qui nous auront laissé sur notre faim, un bilan mitigé pour ces desserts donc, même si on aurait été conquis en ne mangeant que la pannacota et le riz au lait, mais pour un brunch à ce prix, quelques fausses notes sucrées.

Un service irréprochable et un rapport qualité prix honorable

Pour finir, nous avions lu avant de nous rendre à Spoon, que le service était parfois baclé, avec des serveurs qui pressaient les gens pour terminer leurs repas, alors nous partions avec une petite appréhension.

Nous ne pouvons que nous placer en faux, puis notre expérience aura été parfaite, les plusieurs serveurs ont été disponibles et toujours souriants, le manager de salle nous a présenté le chef et nous a même permis de jeter un coup d’œil à la table du chef, qui donne une vue sur les cuisines, bref que du positif, nous avons été très contents du service.

La question qui vous viendra sans doute concernera le rapport qualité prix, car un brunch à 45€ pp se place dans la gamme haute des brunchs de Paris, même si les prix continuent d’augmenter un peu partout dans la capitale.

Juger le rapport qualité prix d’un brunch est toujours complexe, un peu comme notre brunch au Meurice, pour lequel le prix ne comptait pas vraiment. Loin du Meurice, Spoon ne nous a pas décu, sans pour autant avoir été un énorme coup de cœur, nous avons aimé la recherche mise dans certaines entrées et les plats delicieux, et avons apprécié les desserts malgré quelques desserts que nous avons moins aimé.

Pour 45€ nous avons mangé un plat que nous aurions facilement payé 20€ en restaurant, restent 25€ à répartir entre les entrées et les desserts, assez commun sur Paris. Le rapport qualité prix est donc honorable, et l’endroit très joli.

Oh, au fait, dès Février 2019, l’orientation du restaurant change, l’ambiance sera à « la route des épices » avec des plats perses notamment, on a hâte de voir ce que cela va donner!

L’aventure continue,

Les amoureux voyageux

You Might Also Like...

1 Comment

  • Reply
    eric MANACH
    25 février 2019 at 20 h 05 min

    hummmm looks like delicious. thank you.

Laisser un commentaire