ULUWATU

ULUWATU

2 janvier 2015

Suite à notre escale de 5 jours à Ubud, nous nous sommes rendus 3 jours au sud de Bali, à Kuta Senida, et plus précisément à Uluwatu.

Par rapport à Seminyak ou à Ubud, on dirait que la presque île est en désuétude… C’est assez sale, les habitations sont moins propres, comme si les gens laissaient mourir la ville. Notre impression est peut être floutée par le fait que nous soyons restés dans un hôtel à la limite de l’inacceptable, mais dans l’ensemble, nous avons trouvé cette partie de Bali moins attrayante que les autres.

De plus, vous vous rendrez vite compte que c’est très touristique! Et le clivage est flagrant entre hôtels très touristiques et donc très chers, et juste à deux pas, les maisons des locaux, avec souvent, une route qui vient constituer cette grille qu’évoquait Charles Baudelaire dans « le joujou du pauvre ». Mais une chose que l’on retiendra de ce séjour est que les locaux gardent toujours le sourire!

Nous avions réservé par le biais d’Internet deux nuits dans un hotel 5 étoiles, le dreamland luxury hotel, le nom fait rêver sans doute, mais nous ne vous conseillons absolument pas d’y séjourner! Par rapport aux autres hôtels que nous avons fait, celui là était vraiment sale, mal entretenu, vétuste, et peu de personnel sur place, nous n’avons pas été reçus quand nous sommes arrivés, il nous a semblé voir toujours les mêmes personnes jour et nuit à l’accueil, et la direction n’a pas voulu entendre nos remarques quand nous avons quitté l’hôtel, nous ne demandions en aucun cas une ristourne, mais simplement une explication, qui vaut parfois bien plus que des RRR misérables pour donner l’impression d’une écoute. Bref…

Conséquemment, nous avons passé peu de temps à l’hôtel.. Nous partions de 10h à 22h en ville en scooter, et nous passions de bonnes journées en essayant de ne pas penser à notre retour à l’hôtel le soir venu!

Autant ne pas vous cacher que si vous n’aimez pas la plage ni le soleil, nulle raison de venir passer quelques jours à Uluwatu, même si le temple, pour sa position géographique et son spectacle de danse Kecak, est à voir.

Karma Beach

Karma Beach

2-3 jours sont tout de même restés suffisants pour nous… le rythme d’Uluwatu est à peu de choses près le suivant, Plage en journée, resto/club le soir, on peut donc assez vite avoir fait le tour de la question.

Nous avons pu découvrir de beaux endroits, et manger dans de bons restaurants. Sachez cependant que pratiquement chaque plage où vous allez vous devrez payer le parking ou bien le droit d’accès pour celles qui sont privées et appartiennent à des hôtels. Les restaurants ne sont pas du tout aux prix qu’on a pu payer ailleurs, mais très élevés pour le pays. Vous vous en tirerez au moins pour 45€ à deux.

Padang-Padang Beach

Padang-Padang Beach

Notre to-do list à Uluwatu :

– Padang Padang beach
– Coucher du soleil au temple d’Uluwatu
– Kecak dance au temple d’Uluwatu
– Karma beach / Finn’s beach
Coucher du soleil au rock bar

Notre to-eat list à Uluwatu :

– El Kabron (très cher pour la région…)
– Rock Bar (Indispensable!)

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire