TASMANIE

LA REGION D’HOBART & LE SOUTHWEST NP

11 janvier 2016

Hobart, capitale et centre nevralgique de la Tasmanie

La Tasmanie, c’est 515 000 habitants, dont 205 000 pour la seule ville d’Hobart (l’équivalent de la ville de Rennes), qui est la capitale de l’Etat, et à juste titre l’un des fleurons de la Tasmanie.

Nous ne pouvions donc pas découvrir l’île sans passer quelques jours dans la capitale, dont la réputation de ville calme où il fait bon vivre dépasse les frontières de la Tasmanie.

Après une matinée à recharger nos appareils et à utiliser internet (l’un des inconvénients à vouloir être travel blogger, car oui il y en a !), nous visitons le petit port d’Hobart, situé très près du Salamanca Market qui a lieu le samedi. Nous prenons date, et décidons de nous éloigner un peu d’Hobart et de revenir en fin de semaine.

Car si la ville d’Hobart est interessante, la zone proche de ville offre également énormément.

Tahune Air Walk, pas vraiment une grande envolée

Première étape, à 90 kms d’Hobart, non loin de Geeveston, le Tahune Air Walk, activité payante et très décevante, que nous conseillons d’éviter, tant le prix payé n’est pas justifié. Le principe est simple, une passerelle suspendue dans les airs, à 25 mètres de hauteur en moyenne, vous permet de marcher au dessus de la forêt puis de vous retrouver au dessus de la rivière, à 50 mètres de hauteur. Les photos semblaient impressionnantes, nous avons fait l’erreur de faire la route, et de dépenser les 28$ par personne pour entrer dans le parc, pour un résultat très moyen. La vue d’au dessus de la forêt est insipide, la passerelle est finalement très courte, et en 40 minutes, nous avons parcouru l’ensemble du chemin, et comprenons que notre argent n’a pas été dépensé utilement. Pour ne pas paraître aigris ou cupides, nous retiendrons quand même une bonne note, puisque la swinging bridges walk, comprise dans le prix du billet et longue d’une heure, fut un très agréable moment, et puis les ponts suspendus sont always a good idea. Pour le reste, inutile de faire le détour, et de payer ce prix là.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au plus au Sud de l’Australie

Seconde et dernière étape, nous prenons la route vers l’extrême Sud-Ouest de l’état, en passant par la région de l’Huon Valley, réputée pour ses fruits, pommes notamment, qui pourra être l’une de vos escales si vous recherchez du travail en Tasmanie (l’Etat entier compte pour les 88 jours du second visa, l’offre existe, la demande est moins forte, un vrai bon plan job.). En traversant la Huon Valley, nous vous conseillons un petit arrêt à « The Apple Shed » directement sur la route principale l’Huon Highway, vers Grove, un petit musée sur la pomme, avec possibilité d’acheter un morceau de leur délicieuse tarte aux pommes ou même d’y prendre un plat principal, belle qualité de produit, nous nous sommes régalés.

The apple shed pie

The apple shed pie

L’extrême Sud-Ouest pourquoi ? C’est au Sud-Ouest que se trouve le Southwest National Park, où vous trouverez le point le plus au Sud de l’Australie, South Cape Bay, et pour le symbole on ne pouvait pas faire l’impasse, surtout à seulement 3h d’Hobart (120 kms, dont une partie de route délicate en terre, ce qui explique les 3h de route). La route se termine au niveau de Cockle Creek, superbe petite crique qui s’illumine dès que le soleil daigne se montrer, et nous passons la nuit sur place, accompagnés par plusieurs wallabies curieux et à la recherche d’offrandes (il est interdit de nourrir les animaux sauvages, les kangourous nourris par les touristes sont victimes de maladies en raison du dérèglement de leur alimentation…).

Le lendemain matin, c’est le moment de commencer la marche qui va nous mener jusqu’à South Cape Bay, qui devrait prendre environ 4h, et qui est présente dans le guide des 60 great short walks of Tasmania, l’indispensable guide encore lui. La marche est assez longue, débute par un sentier abrité qui s’ouvre ensuite sur une très grande plaine que vous traversez sur un long chemin de planches en bois, c’est très joli et nous avons hâte d’arriver à la baie. Le temps est clément, mais quelque chose ne va pas, impossible d’expliquer pourquoi, mais le ciel semble tourmenté.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lorsque nous arrivons à South Cape Bay, le décor est sympa, pas dingue, mais nous sommes contents d’avoir vu de nos yeux vus, le point le plus au Sud de l’Australie. Il fait beau, et nous décidons de marcher sur le sable avant de reprendre la route du retour. Soudain, à mi-chemin sur la plage, le ciel s’assombrit en quelques secondes, et une pluie diluvienne s’abat sur nous, se transforme rapidement en une grêle puissante. Complètement à découverts, nous n’avons d’autre solution que de courir jusqu’au bout de la plage pour tenter de s’abriter tant bien que mal près d’une roche, pour attendre la fin de l’apocalypse. 3 minutes plus tard, le soleil refait son apparition, nous venons de vivre les fameuses 4 saisons en une journée, mais sur 25 minutes. La route du retour est la même qu’à l’aller, et un petit ennui fait son apparition sur la fin de la rando. Au final, l’endroit est très sympa, mais la route est un peu longue, nous ne pouvons pas vous conseiller d’y aller absolument, n’y de l’éviter, ce sera à vous de considérer vos envies et surtout votre planning, le détour n’est pas essentiel mais n’est pas inutile.

Welcome to Hobart

De retour à Hobart le vendredi, nous partons en direction du mont Wellington, qui offre une vue imprenable sur Hobart, et la côte Sud de la Tasmanie. Vous pouvez rejoindre le sommet à pied, par plusieurs marches, de 1 à 4h, dont certaines font partie des 60 great short walks, ou vous pouvez opter pour la facilité et rejoindre le sommet en voiture. Une fois n’est pas coutume, nous optons pour l’option motorisée, et accédons effectivement à une vue magnifique sur la capitale de la Tasmanie. Y consacrer quelques minutes est une bonne option, rien que pour la vue par beau temps.

Comme les villes n’étaient pas la priorité, nous ne visiterons ni le MONA (Museum Old and New Art, 25$) ni l’usine de fabrication de chocolats Cadbury, qui a depuis fermé ses portes.

Le lendemain, dernier jour à Hobart, nous nous douchons près de Sandy Bay, douche chaude et gratuite, si rare que nous avons du mal à y croire, puis visitons Battery point (sans plus) puis  le Salamanca Market, l’ambiance est vraiment cool, le quartier propose plein de restaurants et de petits snacks, et les étals varient du classique au très original. Nous passons à Hobart une très bonne matinée et pouvons tranquillement  reprendre la route vers la Tasman Peninsula et sa ville principale, Port Arthur.

Mont Wellington

Mont Wellington

La région d’Hobart aura donc été une escale agréable, bien que le Tahune air walk ait été une grosse déception, et que le South West NP ne soit pas un impératif sur votre itinéraire. Bruny Island, le Salamanca Market d’Hobart et la vue depuis le Mt Wellington peuvent être cochés sur votre wish list sans inquiétude.

Les Amoureux Voyageux

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply CATTAZZO 12 janvier 2016 at 7 h 41 min

    J’ignorais que l’usine Cadburry etait fermée. Bien dommage mais pour le reste, je pense avoir coché ce qu’il faut sur ma to do list 😉

    • Reply AmoureuxVoyageux 14 janvier 2016 at 12 h 02 min

      Oui nous avons appris la nouvelle très récemment, c’est effectivement dommage c’était l’un des attraits de la ville, même si l’entrée était un peu chère!

  • Reply prosper 13 janvier 2016 at 6 h 45 min

    magnifiques photos comme dab. bravo.

  • Reply toothbrushnomads 14 janvier 2016 at 0 h 58 min

    Moi aussi j’avais pris la grêle à Southwest, sur la partie plaine/boardwalk marécageuse (donc pas d’abri non plus)… 😀 Quand je suis rentrée à la voiture j’étais trempée jusqu’au slip. Tasmanie Style.

  • Reply Marie 14 janvier 2016 at 11 h 19 min

    Très bel article !
    Par contre le Salamanca Market c’est le samedi et non le dimanche

    • Reply AmoureuxVoyageux 14 janvier 2016 at 11 h 56 min

      Effectivement bien vu, notre mémoire nous a joué des tours, c’est modifié, merci!

  • Reply Maève Mi. 14 janvier 2016 at 17 h 55 min

    J’espère vraiment que l’an prochain nous pourrons faire la tasmanie aussi !! Rien que de voir les photos j’en suis tombée raide dingue !!
    Vous vous êtes déplacé avec votre van sur l’ile ?

    • Reply AmoureuxVoyageux 14 janvier 2016 at 19 h 46 min

      La Tasmanie est un must do absolu si comme nous vous aimez la rando et la nature! Nous avons voyagé dans notre petit station wagon, les routes sont plutôt correctes, même si certaines pistes sont parfois difficiles à emprunter, mais il n’y a pas vraiment de grande montée ou de route qui fasse souffrir les moteurs très anciens des véhicules de backpackers!

    Laisser un commentaire