PAYS-BAS

Entre tulipes et moulins aux Pays Bas

Des Pays-Bas, nous connaissions déjà Amsterdam, que nous avions découvert et adoré à deux reprises. Mais durant le mois d’Avril, nous avons choisi de faire escale au Sud du pays pour un séjour floral.

Car au Printemps, aux Pays Bas plus qu’ailleurs, les paysages se transforment pour s’habiller d’une robe multicolore de fleurs, que nous voulions découvrir de nos propres yeux.

La meilleure période pour admirer les champs de fleurs

Sur une courte période, de mi Mars à mi Mai, une partie des Pays Bas se transforme en un patchwork coloré de fleurs diverses. Attention cependant, au coeur de la saison, à chaque fleur sa période. Si vous venez en Mars, vous ne verrez sur place aucune tulipe ou presque, mais vous pourrez admirer des crocus, puis des jonquilles un peu plus tard, puis des jacinthes, etc…

La période des tulipes est à son paroxysme de la mi avril à la première semaine de mai environ. Ensuite, elles sont coupées et prêtes à être vendues sur les marchés et chez les fleuristes.

Car evidemment, les tulipes ne sont pas là que pour faire joli, elles sont les revenus d’agriculteurs, metier difficile quelque soit le produit travaillé. L’horticulture est extremement vulnérable aux aléas climatiques, au rechauffement de la planète, aux saisons de plus en plus incohérentes. Il faut donc être respectueux de ce travail et de cette source de revenus et ne pas marcher sur les tulipes, ne pas les cueillir, voir ne pas entrer dans un rang si cela est interdit. On y reviendra!

Nous avions planifié de découvrir ces jolies tulipes lors d’un week end de 3 jours pour Pâques, du 20 au 22 avril, soit en pleine saison pour maximiser nos chances. Petite astuce, privilégiez la période avant le 27 Avril, avant les vacances nationales des néerlandais.

Par quel moyen et en combien de temps découvrir la route des fleurs ?

Par manque de temps, mais également parce que nous nous étions renseignés en amont, nous avons estimé que 3 jours seraient suffisants pour découvrir les tulipes et pour passer une journée à Amsterdam. L’inconvénient si il en est un, consistait à devoir partir très tôt de Paris en voiture pour profiter de notre première journée pleinement, puis de rentrer assez tard le dernier jour.

Le choix de la voiture semblait logique, plus économique d’abord, mais également plus pratique vis à vis des distances à parcourir entre les zones de tulipes et des horaires des trains pas forcément idéales par rapport à notre « stratégie » d’arriver tôt sur place et de repartir tard des Pays Bas.

Mais alors, est ce possible de découvrir les tulipes à vélo ? La réponse est clairement oui surtout si vous vous concentrez sur une zone en particulier, car si ce n’est pas le cas, sachez que 200 kms séparent les champs de l’île de Goeree au sud du pays des champs de Noordoostpolder au nord du pays… toujours partants?

Au contraire, en vous bornant à une zone en particulier, vous pourrez profiter et la bicyclette sera votre amie ! Quoi de mieux qu’une balade à vélo pour profiter des parfums et des paysages colorés de la Hollande printanière ? Nous avons vu énormément de personnes en vélo dans chacune des zones de tulipes.

A quels endroits des Pays Bas voir de jolis champs de fleurs ?

La plupart des fermes de tulipes aux Pays Bas se trouvent dans le Noordoostpolder, au Nord Est d’Amsterdam. Nous devions y aller le troisième jour, mais par manque de temps, et par crainte de ne rien voir, nous avons préféré retourner sur Goeree Overflakee que nous avions adoré lors de notre passage le premier jour.

Lisse, non loin d’Amsterdam, est la ville la plus connue et la plus réputée pour voir les tulipes. Lisse, c’est aussi la ville la plus proche de Keukenhof, cet immense jardin de tulipes très prisé des touristes du monde entier. Nous avons pu le vérifier, il y a effectivement beaucoup de champs de tulipes, certains unis et d’autres de toutes les couleurs, un feu d’artifice pour les yeux. Mais à Lisse, à cause de la proximité avec Amsterdam (40kms) et surtout de la proximité avec Keukenhof, il y a surtout beaucoup, beaucoup, beaucoup de monde.

Avec la popularité d’un lieu vient souvent sa dégradation, et nous avons trouvé que certains champs non clôturés n’étaient presque plus jolis à regarder, avec des tulipes abimées et piétinées (invendables ensuite sans doute…)

Il faut être honnête, on a parfois fait abstraction de certaines interdictions pour prendre des photos, et on prend conscience petit à petit que nous n’avons pas toujours fait les bons choix, et on essaye de corriger notre facon de faire.

Sur ce principe, nous avons fait le choix de quitter un champ de tulipes rapidement après notre arrivée en réalisant qu’il n’était pas autorisé d’y entrer. En arrivant par une autre route sur laquelle nous avions recherché des champs, nous avions accédé à ce grand champ par un chemin tout à fait autorisé et non balisé. Pourtant, après avoir pris quelques photos, nous réalisions que du coté principal de la route et du champ, l’accès était interdit, et que tout le monde passait par dessus la barriere, du coup était on dans l’illégalité en entrant par le chemin ouvert ? Quelques heures plus tard en repassant devant, la police avait fait évacuer les lieux, donc clairement, ce champ à l’entrée de Lisse envahi par plusieurs dizaines de personnes était interdit d’accès aux visiteurs.

Après une demi journée à Lisse, nous avons donc préféré nous concentrer sur la région que nous avions découverts le matin même grâce à @saltinouhair, à Goeree Overflakkee.

Goerre Overflakkee, une petite île située à 35 minutes au Sud de Rotterdam, est un spot presque secret dont les champs de tulipes sont encore méconnus des touristes et presque plus sauvages, même si le terme semble galvaudé pour des champs de cultures de fleurs. Sur place, nous avons vu facilement une quinzaine de champs, dont peut être le plus joli de notre roadtrip aux pays bas ! Une grosse demie journée suffira pour découvrir la région, mais si vous souhaitez prendre votre temps, et le faire à vélo, alors essayez de trouver un airbnb dans les villages de l’île qui ont l’air bien plus calme que ceux autour de Lisse.

Keukenhof, passage obligatoire ?

Revenons au sujet Keukenhof. Le parc Keukenhof de Lisse est réputé comme étant le plus grand parc floral au monde en superficie (32 hectares pour être exact). Les sociétés florales de la région y exposent au printemps 7 millions de bulbes en fleur, et principalement des tulipes.

Le jardin attire aujourd’hui plus d’un million de touristes venus des Pays Bas et d’ailleurs.

Nous ne sommes pas du tout du genre à fuir les endroits populaires. Pourtant, les hordes de bus que nous avons vu passé et qui se dirigeaient vers le jardin ont eu raison de notre envie de découvrir l’endroit. Peut être avons nous eu tort, peut être pas, ce que l’on sait c’est que nous avons adoré découvrir les champs des pays bas sans avoir à visiter un jardin pour les voir.

Avons nous eu tort de faire ce choix ? Si vous avez visité Keukenhof, dites le nous!

Petite astuce quand meme et comme toujours, si vous visitez Keukenhof, allez y à l’ouverture à 8h, car le jardin est bondé à partir de 9-10h.

Et où trouver les jolis moulins néerlandais?

Alors oui, tout le monde voudrait cette photo d’un champ de tulipes et de moulins en arrière plan, mais figurez vous que ce n’est pas si facile à trouver!

On a bien vu des tulipes avec des moulins pas loin, mais jamais assez proche pour avoir les deux sur une même photo. On s’est renseigné sur le net, on a même vu des rumeurs qui disaient qu’une photo très connues d’un moulin et de tulipes aurait été trafiqué, bref à boire et à manger mais à Lisse ou à Goeree, nous n’avons pas pu prendre une telle photo.

C’est grâce aux copains de le van l’emportera que nous avons finalement trouvé la solution à cette question, puisque ces derniers ont shooté les tulipes et un moulin du coté de Schermerhorn, ces champs existent donc!

Sur les 3 jours, nous avons aussi fait le choix de passer rapidement à Amsterdam que nous connaissons déjà bien et pour lequel on a déjà rédigé plusieurs articles, dont un sur les bonnes adresses sur place, on vous le conseille évidemment!

Et comme nous étions à Amsterdam, nous avons pris quelques heures pour nous rendre à Zaanse Schans, situé à 30 minutes de route de la capitale et à 15 min en train. Le village est un musée en plein air pour tous les âges qu’on croirait sorti d’un décor d’il y a 50 ans.

Vous pouvez vous promener le long du cours d’eau afin d’admirer les maisons en bois datant du 17ème siècle et les moulins à vent, pour la plupart ouverts au public d’avril à octobre. On vous conseille d’y faire un tour, l’endroit est gratuit, par contre le parking est payant (forfait de 10€, nous avons fait le choix de nous garer sur le bord de la route au risque de prendre une amende, on aime pas beaucoup payer pour les parkings…)

Pour les amateurs de photo, nous avons rencontré sur place plusieurs dizaines de photographes venus shooter les moulins, mais surtout cette petite maison et ses reflets absolument magnifiques.

En résumé, baladez vous et vous trouverez forcément fleur à votre pied

Il n’y a pas de science ou de position exacte pour les champs, commencez par Goeree, parcourez l’île tranquillement, poursuivez par Lisse, et finissez par la région de Noordoostpolder, et vous aurez forcément vu des dizaines de tulipes de toutes les couleurs, à condition de respecter les dates, mi-avril début mai.

Si il y a du monde, éloignez vous, vous trouverez un champ pour vous, surtout à Goeree.

Faites un tour par Amsterdam évidemment, et par Zaanse si vous le pouvez.

Consacrez 2 à 3 jours à l’ensemble, 4 à 5 si vous n’avez jamais découvert Amsterdam.

L’aventure continue,

Claudia & Jeremy

2 Comments

  • Reply
    prosper
    5 mai 2019 at 16 h 29 min

    magnifques photos comme dhabitude.

  • Reply
    manach celine
    6 mai 2019 at 17 h 45 min

    whaou les couleurs c’est énorme

Laisser un commentaire