QUEENSLAND

CAPE TRIBULATION

2 septembre 2015

Cape Tribulation, est à quelques choses près, le point le plus au Nord du Queensland et de la côte Est de l’Australie auquel vous pourrez accéder avec une voiture ou un van. Pour les chanceux en 4×4, vous pourrez poursuivre votre aventure par une route réservée aux conducteurs expérimentés, jusque Cape Yorke, à l’extrême Nord.

Pour accéder à Cape Trib’, il vous faudra prendre un cable ferry depuis Daintree, afin de traverser la dizaine de mètres qui sépare les deux rives. Quand nous payons les 25$ A/R pour une voiture, nous ne sommes pas au courant que la traversée dure 3 minutes grand maximum ! Ou comment revenir 10 ans en arrière en cours d’économie et comprendre pourquoi les monopoles ne sont pas bons pour les consommateurs, avec cet exemple là, c’est simple et précis. Un seul ferry permet la traversée et fonctionne de 6H du matin à 00H tous les jours.

Routes sinueuses de Cap Trib'

Routes sinueuses de Cap Trib’

Cape Tribulation est tout à fait faisable en une seule journée, si vous partez assez tôt le matin. Vous reprendrez ensuite le ferry retour, ce qui vous permettra de dormir sur un free camp parking à l’information bay de Daintree et donc de ne pas payer un camping du coté de Cap Trib’ où aucun free camp n’est accessible. Un backpacker néerlandais avec qui nous discutons sur place nous dit qu’il vient de dormir 2 nuits sur une des routes sans issue au milieu de la forêt sans être réveillé par un ranger, à vous de voir donc.

Attention toutefois, si vous souhaitez réaliser la marche qui mène jusqu’au Mt Sarrow, comptez alors une journée entière pour cette marche assez longue, qui vous offre de superbes vues sur l’ensemble de la vallée. Nous souhaitions effectuer cette marche, mais le temps exécrable le matin même, et le brouillard très épais, nous fait changer d’avis, nous ne marcherons pas 6h pour ne voir qu’une épaisse brume à plusieurs kms à la ronde. Si le temps est favorable, cette marche doit valoir le coup.

La route est vallonnée, et avec le brouillard nous faisons preuve de prudence, nous ne voulons pas tuer un Casoar, sorte d’autruche à la tête bleue et à la crête osseuse, emblème du Tropical North Queensland. Sur la route, un bus de touriste est arrêté, le guide nous montre la forêt, « Big casoary mate ! ». Nous prétendons que nous voyons l’animal, mais en fait on ne voit rien du tout et nous bouchons les voies dans les deux sens, on reprend donc la route sans avoir rien vu du tout…

Premier arrêt au Mount Alexandra Lookout, brouillard épais à l’horizon, on est un peu dégoutés, et croisons les doigts pour une meilleure vue lorsque nous repasserons en fin d’après midi.

Mount Alexandra lookout

Mount Alexandra lookout

Par contre, quand nous entamons les premières marches dans les différentes rainforests de la région, nous nous rendons compte que le temps brumeux et son crachin sont parfaits pour découvrir ces petites randonnées. L’odeur, les sons, et les couleurs sont décuplés, nous sommes en totale immersion dans une énorme forêt humide, grandiose !

Il n’y a pas énormément de marches, et toutes sont courtes. Marrja emporte notre préférence pour le petit ponton de bois que vous empruntez pendant toute la marche, et pour cet endroit au milieu de la marche où des dizaines d’arbres très spéciaux, avec de grandes feuilles en forme de palmes, se croisent pour former un gigantesque toit de feuilles au dessus de vos têtes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jindalba, la première marche en venant du ferry et Dubuji (proche de Myall Beach) sont également à faire, nous y croisons des chenilles très colorées et les odeurs et les couleurs y sont toujours aussi enivrantes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dernier arrêt à la fameuse plage de Cape Tribulation, le temps brumeux perd évidemment l’intérêt qu’il présentait dans la forêt, et le temps grisonnant nous empêche d’apprécier pleinement cette plage, très en longueur et plutôt jolie certes, mais qui doit être beaucoup plus impressionnante un jour de beau temps.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La petite marche sur le coté droit de la plage permet de prendre un peu de hauteur et d’apprécier l’envergure de la plage, et surtout de réaliser à quel point les éléments se mélangent à Cape Tribulation, puisque derrière la plage et ses cocotiers, une épaisse forêt au premier plan, rejoint une haute colline au second plan, des univers totalement différents, qui s’empilent comme par magie à cet endroit précis, il faut le voir pour y croire.

Sur le chemin du retour, nous faisons une petite pause par les plantations de thé, c’est assez amusant de voir de quoi le thé est issu. Une honesty box vous permet sur place, si vous le souhaitez, d’acheter quelques sachets en souvenir de la région. Le temps se dégage (un peu…) et le mount Alexandra Lookout nous laisse présager d’une beauté toute autre un jour ensoleillé.

Malheureusement, pas de casoar à l’horizon, nous dirons qu’il était dans la forêt quand nous nous sommes arrêtés la première fois, et que nous l’avons vu, enfin presque.

Les virages s’enchainent au milieu de la forêt, et nous rejoignons tranquillement l’embarcadère de notre ferry monopolistique préféré, où nous devons faire la queue pour attendre notre tour.

Si vous hésitiez à faire le détour, il vaut le coup d’œil et les quelques kms, encore un environnement différent et unique à découvrir en Australie.

Dernier arrêt à l’information bay de Daintree, avant de reprendre notre route vers le Sud, en passant cette fois par l’intérieur des terres, et plus particulièrement les Atherton Tablelands.

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire