PHILIPPINES

KAWASAN FALLS, ENTRE AVENTURE ET REPOS

3 septembre 2017

 

Vous pouvez être certains que lorsque vous rechercherez sur un moteur de recherche « Philippines », plusieurs photos reviendront avec insistance, parmi lesquelles Banaue, Boracay, El Nido ou bien encore Chocolate Hills.

Et parmi ces endroits les plus connus du pays, vous verrez certainement apparaître d’immenses chutes d’eau qui vous donneront envie de réserver vos billets directement : Kawasan Falls.

Les Kawasan Falls sont l’un des lieux les plus touristiques des Philippines, parce qu’elles sont sublimes mais également parce qu’elles se situent sur l’île de Cebu, ce qui permet de les inclure facilement dans un tour de l’île par exemple, au contraire d’autres endroits parfois aussi jolis, mais tellement isolés sur une des 7000 îles du pays, que vous hésiterez à faire le voyage « juste pour ça ».

A Cebu la question ne se pose pas, vol direct depuis Manille à un prix raisonnable, avec ensuite l’opportunité de découvrir Moalboal et son banc de sardine unique au monde, Kawasan Falls, Oslob et les requins baleines, ainsi que Sumilon Island, un très bon ratio de points forts pour une seule île donc.

Les Kawasan falls se trouvent à environ 3h30 en scooter de Cebu, comptez le double en bus à peu près, et à environ 45 minutes en scooter de Moalboal, qui est la solution la plus proche pour dormir près des Kawasan Falls, tout en profitant de la petite ville, de ses plages et de ses sardines. Vous pouvez par exemple partir tôt le matin de Cebu, profiter de Moalboal l’après midi, puis passer la journée à Kawasan Falls le lendemain.

Kawasan, une chute peut en cacher une autre

Directement sur place à Kawasan, vous trouverez peut être des logements, mais les Kawasan Falls ne se trouvent pas vraiment dans un village mais plutôt au bord d’une route, l’offre sera donc assez faible et certainement un peu plus cher qu’à Moalboal.

Séjourner à Moalboal puis rejoindre en scooter ou en taxi assez tôt le matin vous permettra d’être sur place bien avant les gens venant de Cebu voir les bus/tours de Moalboal, d’éviter par conséquent la foule, c’est une obligation à Kawasan, la différence est juste dingue, et de ne pas payer trop cher pour dormir, même si tout est relatif car les hébergements aux Philippines sont évidemment bien moins chers que les tarifs occidentaux.

Ne vous fiez pas aux apparences, vous ne verrez souvent qu’une chute d’eau sur les photos, mais Kawasan c’est en fait des chutes d’eau sur plusieurs niveaux, ce qui vous permet de passer du temps dans chaque bassin et de profiter de l’endroit pendant plusieurs heures.

Il y a en fait 3 bassins, le premier se trouve à environ 20 mns de marche de la route sur laquelle vous vous garerez, le deuxième à 5 mns environ du premier, et le troisième à 15 mns du deuxième, soit une distance à pied et depuis votre lieu de parking d’environ 45 mns. Le terrain est plat jusque les chutes, puis monte de temps à autre ensuite, avec également des escaliers, parfois glissants, mais rien de compliqué pour une personne sans problème de santé.

Sur le chemin, surtout jusque la première chute, ouvrez grand les yeux, le chemin vous offre des panoramas saisissants.

En arrivant à 7h à la route, nous sommes à 7h20 aux Kawasan Falls, pas grand monde, non pardon PERSONNE, nous avons les Kawasan Falls pour nous seuls, il parait que pendant la journée, il faut payer pour une table, ou pour embarquer au bord des petites embarcations en bambou pour aller jusqu’au falls, qui se trouvent à 10m du bord, mais lorsque nous arrivons, nous pouvons faire ce que nous voulons, et même si nous ne nous amusons pas à manœuvrer le petit radeau, nous avons toutefois tout le temps de prendre des photos dessus sans que personne ne réclame quoi que ce soit ou ne râle parce que nous mettons trop de temps à shooter…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Canyoneering, un début mitigé et une fin en apothéose

Malheureusement, nous n’avons pu aller jusque la 3ème chute dès le matin, car nous devions être à 9h au départ du chemin vers Kawasan pour rencontrer notre guide qui allait nous faire participer à une demi journée de Canyoneering depuis tout en haut des Kawasan Falls, là où vous ne pourrez pas aller si vous ne faites pas de Canyoneering.

Au programme, une ascension en moto jusque le haut des hills, puis de la marche, avant de nous laisse emporter par les courants, sauter dans d’immenses trous d’eau, avec des jumps allant jusque… 12m !

Pléthore de compagnies proposent cette activité, mais eu égard au critère de sécurité qui était assez important pour nous, nous parlons quand même de sauter de plusieurs mètres et de jouer avec les courants, nous avons choisi celle dont les avis étaient les meilleurs sur la sécurité et la taille des groupes. Nous avons donc réservé une demie journée canyoneering pour 2 avec Kawasan Canyoneering, pour la somme de 2500 PHP (40€) par personne.

On nous fournit gilets, casques pour aller dans l’eau, bouteille d’eau et snack, ainsi qu’un vestiaire puis notre guide nous invite à grimper à moto… on se regarde quelques instants, nos casques en plastique sur la tête et une seule moto en face de nous, nous comprenons que nous allons monter tous les 2 avec le pilote, ca se fait beaucoup en Asie, mais c’est une première, on flippe un peu, mais ca se passe plutôt bien, même si au fur et à mesure ca grimpe de plus en plus fort, et qu’il faut un pilote professionnel pour nous éviter plusieurs gamelles sur le terrain hyper boueux qui nous mène en haut de la colline.

Une fois en haut, nous retrouvons notre guide, et nous partons, on lui demande où sont les autres, déjà partis 20 mns plus tôt, ce sera donc juste lui et nous 2, parfait, à notre rythme !

Il parle parfaitement anglais, et nous explique que les premières minutes de marche pourraient être pénibles. Pénible est un faible mot, un terrain très pentu, avec de la boue lisse et ultra glissante, on se demande plusieurs fois si les guides réalisent chaque jour le danger représenté par le fait d’emmener des gens non initiés par ces chemins.

Au bout de 25 mns, on met enfin les pieds dans l’eau, et c’est parti, sauts, glissades à l’envers et surtout des paysages incroyables, nous sommes au cœur de la nature à l’état brut, on est libres et on adore ça. On discute avec notre guide, qui rêverait de devenir un chef pour faire des plats à sa petite fille et qui n’a jamais quitté l’île de Cebu !

Au fil des sauts, la hauteur augmente, et lorsque nous arrivons dans une section très étroite (et magnifique !) du parcours, Il nous annonce un premier grand saut, de 10m !

Monsieur, qui avait laissé l’honneur aux femmes depuis le début du parcours, n’a pas vraiment le choix, et fait preuve de courage (on ne va pas tout raconter) et saute, que du bonheur… Madame, la plus courageuse sur les premiers sauts, a pris confiance, et n’hésite pas une seconde et se jette dans le vide comme éprise d’une envie de voler, sans penser une seconde à la hauteur qui force à faire attention à comment on touche l’eau… BOUM (ou PAF ?), le bruit de ses cuisses qui viennent de frapper l’eau lorsqu’elle est arrivée à pleine vitesse en position assise…

Son visage en dit long sur la suite à donner aux sauts, et notamment à ceux de 12m, pour lesquels elle ne sera finalement plus de la partie jusque notre arrivée aux falls.

A l’endroit du légendaire plat des cuisses, des vendeuses ambulantes au milieu des rochers font cuire des grillades. Installées comme sur un marché, nous comprenons qu’elle viennent par les échelles derrière elles dans les falaises, ou elles sont venues habiter exprès pour cette activité, impressionnant !

Nous terminons le Canyoneering par un saut de 12m, où Monsieur oublie de bien rester droit et se fait punir directement par un petit impact au niveau du menton, mais rien de grave, que du plaisir et quelques bleus, et nous sommes déjà arrivés à la 3ème chute d’eau où nous faisons des sauts à la liane, avant de redescendre à pied jusque notre point de départ en passant par les autres chutes, qui sont désormais pleines à craquer…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous mangeons le repas inclus dans le prix, et repartons aux chutes d’eau pour prendre des photos malheureusement, impossible d’avoir de jolies photos tant l’affluence est à son comble. Consolation, madame rencontre deux jeunes philippines qui se prennent au jeu de l’appareil photo et posent pour elles, imaginez leurs yeux quand elle leur a donné à chacune une pièce pour s’acheter une glace…

Les 2 premières chutes d’eau sont magnifiques, la 3eme un peu moins mais beaucoup plus calme, à vous de voir si vous avez le courage d’aller jusqu’en haut.

Nous terminons la journée en achetant à la 1ère chute, des genres de beignets au chocolat, absolument divin, on en rachète 2 pour le soir.

Kawasan Falls, Canyoneering pour tout le monde et arrivée matinale obligatoire

En résumé Kawasan Falls est évidemment un must do aux Philippines, pour la beauté du lieu, et pour la possibilité d’y faire du canyoneering qui reste une de nos meilleures expériences sur place, on a adoré et nous avons passé une super journée. Quant aux falls en elles même, n’hésitez pas à vous balader, les points de vue pour prendre des photos sont dingues entre la 1 et la 2, et même avant la 1, n’oubliez pas les photos avec les radeaux et la chute en arrière plan, et SURTOUT, arrivez tôt le matin pour profiter des chutes d’eau, à refaire nous aurions fait la canyoneering un matin, Moalboal l’après midi, et serions arrivés tôt pour profiter toute la matinée de Kawasan falls le lendemain matin, pour avoir de jolies photos et d’encore plus jolis souvenirs.

Au fait, si vous hésitez à faire certaines chutes d’eau aux philippines, réfléchissez à deux fois, Tumalog falls, du coté d’Oslob, qui fut un des points forts de l’île de Cebu, est aujourd’hui complètement asséchée et n’existe plus… à bon entendeur, profitez des beautés de la terre tant qu’elles existent encore…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’aventure continue…

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply prosper 4 septembre 2017 at 19 h 57 min

    beau pano de photos des falls et folles photos en trio moto 🙂

  • Reply MANACH celine 6 septembre 2017 at 8 h 44 min

    magnifique comme d habitude

  • Laisser un commentaire