Si Amsterdam est une ville que l’on adore, elle n’est pour autant pas la ville la moins chère à explorer, notamment du côté des hôtels.

Avant de vous parler du Yays Amsterdam, avant ce séjour nous étions venus 3 fois à Amsterdam par le passé, et nous avions découvert 2 hôtels, la 1ere fois un dans le centre-ville, le Ink Hôtel Amsterdam, puis la 2eme fois un hôtel un peu plus loin du centre, le Zoku Asmterdam, et enfin la 3eme fois, quand nous étions venus en voiture en passant par les champs de tulipes, dans un airbnb d’une ville, Bussum, à 20 mns en RER local de Amsterdam.

Cette 4eme fois était un peu spéciale, nous devions venir en famille, pour un voyage à 5 personnes, et l’idée pour nous était de trouver un appart’hotel, qui propose un appartement avec une pièce de vie et de la place pour 5 personnes.

On aime bien quand on voyage à beaucoup se retrouver au salon et jouer aux cartes etc, et c’est vrai que prendre deux chambres distinctes c’est un peu moins cool dans l’idée.

Un appartement hôtel à Amsterdam, une perle rare

En cherchant un peu, nous nous sommes rendus compte que l’offre n’était pas très large pour ce type d’appartements, et qu’il fallait plutôt passer par airbnb par exemple et louer un appartement entier.

Toutefois, nous avons trouvé un seul hôtel qui proposait ce type de biens, les hôtels Yays (il y en a plusieurs dans Amsterdam) et nous avons eu un coup de cœur pour celui de Entrepothaven, très récent, dont les photos donnaient vraiment envie.

Après avoir contacté l’hôtel, nous avons collaboré ensemble, et nous nous sommes engagés à faire un article sur notre séjour sur place, tout en gardant bien évidemment notre objectivité.

Voici donc un récit de nos 2 jours au Yays, ainsi que de l’expérience Amsterdam Odyssey que l’hôtel propose dans des packs avec les chambres, et qui consiste à visiter le quartier de l’hôtel en compagnie d’un guide spécialisé, à la recherche de l’histoire du quartier et des jolis coins à visiter sur place.

Des hôtels atypiques dans le centre et en périphérie d’Amsterdam

Comme on le disait, il y a plusieurs Yays à Amsterdam (5), qui proposent des ambiances totalement différentes.

Est-ce qu’un hôtel peut être constitué d’une seule chambre ? La réponse semble être oui si on en croit le Yays le plus original du groupe, celui de Crane Apartment. Une seule chambre donc, pour la simple et bonne raison qu’il est impossible d’en mettre plus là où l’hôtel est situé. Dans une grue. Oui oui, dans une grue ! On est pas mal en termes d’originalité non ?

Les autres sont plus conventionnels, mais vraiment différents. L’un, le Yays Bickersgracht se trouve dans l’Ouest de la ville, dans le quartier du Prinseneiland où on adore aller se balader à chacune de nos venues, notamment pour ses façades aux volets de couleurs, mais aussi pour aller prendre un petit gouter à Toki, l’une des adresses qu’on évoque dans l’article spécial sur les bonnes adresses de Amsterdam. Le bâtiment Yays sur place est de forme un peu particulière, qui dénote un peu avec le décor, mais nous n’avons pas pu visiter l’intérieur.

Les 2 derniers Yays sont plus typés « bâtiments amstellodamois », l’un, le Yays Zootkeetsgracht, est proche de celui de Prinseneiland, un peu plus au nord, et l’autre, le Yays Oostenburgergracht, si situe proche de Entrepothaven. Les deux sont des bâtiments typiques de la ville. Par rapport au quartier on préfère celui de Oostenburgergracht, mais il vous faudra surtout regarder les types de chambres proposées notamment suivant à combien vous comptez découvrir Amsterdam.

Yays Entrepothaven, le plus récent, à l’Est d’Amsterdam

Et puis il y a notre Yays, celui où nous avons séjournée, le Yays Entrepothaven. Situé dans un quartier un peu à l’Est d’Amsterdam et de la gare centrale, nous l’avons choisi pour la possibilité d’y séjourner à 5 donc, mais également pour son style moderne dans un quartier constitué justement de pas mal de nouveaux bâtiments, qui viennent faire revivre une zone pleine d’histoire, comme nous l’avons compris ensuite pendant notre visite guidée.

Nous avons beaucoup aimé nos chambres sur place, lumineuses et ultra modernes, tout comme le hall et l’hôtel dans son ensemble. Nous avons garé notre voiture tranquillement au -1 et nous avons ensuite loué des vélos directement à l’hôtel, plus simple que de passer par une entreprise dans Amsterdam (10€ par jour et par personne avec l’hôtel) et qui nous semblent indispensables pour rejoindre le centre d’Amsterdam, en environ 20-25 minutes suivant que vous soyez en forme ou que vous veniez de manger trop de gaufres locales et de fromages.

Au-delà des chambres, et du personnel toujours très disponible, le fait que l’hôtel derrière le Yays soit en travaux est un petit inconvénient pour la vue, mais pas de problème de bruit. Ce que nous avons par contre beaucoup aimé, c’est la réelle démarche de l’hôtel de mettre en avant le quartier et les différents commerces du quartier.

Une volonté de mettre en avant le quartier et les artisans locaux

Au début, on s’est dit que c’était intéressé pour que les gens apprécient le quartier, mais à y réfléchir, l’hôtel n’a en fait pas vraiment d’intérêt à mettre autant de moyens pour faire la mise en avant du quartier, sauf à vouloir créer une émulation positive de l’ensemble du quartier, ce qui est une chouette idée, surtout pour ces zones un peu périphériques à l’hyper centre.

Dans cette volonté, le Yays vous donne un petit guide très bien fait à votre arrivée, qui contient toute une liste de petites adresses avec des détails sur les commerçants en question, du restaurant qui crée uniquement des menus avec les surplus des autres restaurants, jusqu’au petit producteur de peanut butter, des bières évidemment, mais aussi des brasseurs, bref il y a de tout, nous n’avons pas pu tester toutes les adresses, mais ce guide nous a permis de découvrir une rue très jolie, que l’on vous recommande vivement, Czaar Peterstraat, faite de shops et de petits restaurants, un endroit qu’on ne connaissait pas et où Claudia a notamment pu acheter de la vaisselle à des prix défiant toute concurrence parisienne !

Quand vous réservez votre chambre aux Yays Amsterdam, l’hôtel propose des packs, avec des visites guidées à pied ou en vélo, dans le quartier de l’hôtel, ainsi qu’un voucher de 15€ à dépenser spécifiquement dans certaines adresses du petit guide, sans obligation d’achat, ce sont simplement 15€ offerts pour que alliez dans le quartier à la recherche de ces adresses pour dépenser ce cadeau et que vous passiez vous balader un peu dans le quartier.

Avec nos deux chambres et donc 30€, Claudia a choisi d’acheter des cartes postales et des souvenirs dans une des rues à la mode du quartier, que nous avions découvert le matin même pendant la visite guidée avec Amsterdam Odyssey.

Visite de 2h avec Amsterdam Odyssey, à la découverte des alentours

Amsterdam Odyssey justement, parlons-en ! C’est cette entreprise qui assure les tours à vélo ou à pied proposés dans les packs des hôtels Yays.

Le vrai inconvénient, il faut le dire directement, c’est que c’est en Anglais. On est plutôt à l’aise avec l’anglais donc on a compris pendant tout le tour, mais c’est vrai que pour certains membres de notre groupe, c’était plus compliqué et donc forcément moins agréable, car le vrai intérêt de cette visite c’est évidemment de pouvoir boire les paroles de la guide pour comprendre et imaginer l’histoire du quartier.

Car des infos, pendant 2h, on en a reçu énormément de la part de Eva, notre guide, qui dans une autre vie fut anthropologiste, et qui est la co-créatrice de Amsterdam Odyssey. Pour les visites et les tours, 70% de la différence se fait par l’orateur, le guide, et Eva est clairement passionnée par sa ville et par son histoire, et a su faire de ces 2h un super moment.

Des anciens entrepôts, de ses pilleurs, jusque le quartier des abattoirs, en passant par la genèse des noms de certaines rues de ce quartier, dont certaines sont très originales (Javastraat, Balistraat), on a tout aimé !

Ces deux rues de Java et Bali sont d’ailleurs très à la mode, un peu comme dans le quartier de De Pijp et sont la preuve de la réussite de la stratégie de la ville qui a voulu faire des quartiers extérieurs au centre des nouveaux must see, tant est si bien que ces quartiers sont aujourd’hui parmi les plus prisés, hipsters et branchés.

On a compris l’ancienne pauvreté de ces quartiers, comment la ville a réussi à transformer ces quartiers, quels sont encore les enjeux dans ces quartiers aujourd’hui, alors que plusieurs dizaines de nationalités et de langues s’y côtoient, bref tout un tas d’informations hyper intéressantes et un peu à la marge du seul centre d’Amsterdam, qui est très intéressant, mais que nous avions déjà découvert 3 fois par le passé.

On ne peut que vous conseiller de prendre un pack avec cette visite si vous séjournez au Yays, il y a peu de risques que vous regrettiez !

2 jours à Yays Amsterdam, une réussite totale

Pour résumer, au-delà de la seule chambre, qui était top et que nous avons beaucoup aimé, on a beaucoup aimé la démarche des Yays Amsterdam, les petites rues découvertes, et surtout la visite vécue avec Amsterdam Odyssey, dans un quartier moins connu dont on n’aurait pas deviné toute cette histoire et ce passé.

Si on avait pu on aurait bien aimé faire les mêmes visites pour les autres quartiers des autres Yays, juste pour découvrir les histoires et les anecdotes de tous ces quartiers et de cette ville que l’on adore toujours autant et qui nous surprend toujours, même après 4 séjours sur place.

Pour réserver votre séjour au Yays, il vous suffit de cliquer sur ce lien pour accéder directement au site de Yays et voir leurs différentes localisations et offres en cours.

L’aventure continue,

Les Amoureux Voyageux