PHILIPPINES

EL NIDO : LES TOURS EN BATEAU

26 mars 2018

Comme nous l’expliquions dans notre article de présentation sur El Nido, il y a sur place 4 tours en bateaux possibles :

TOUR A à Lagoons & Beaches, 1200pp par personne environ (18€)

TOUR B à Caves & Coves, 1300 pp par personne environ (20€)

TOUR C à Hidden beaches & Shrines, 1400 pp par personne environ (22€)

TOUR D à Island beaches, 1200 pp par personne environ

Vous pouvez également opter pour des tours privés (tout est possible aux philippines) mais les 4 tours A-B-C-D ont été standardisés de telle sorte que chacun s’y retrouve, et aussi un peu sans doute, pour s’entendre sur les prix et que tout le monde touche sa part du gateau. Les prix sont en ce sens souvent assez semblables, vous pourrez négocier un peu, notamment si vous êtes beaucoup, sur le prix des tours, ou sur le fait que certains « à coté » soient inclus dans votre tour, comme la location de kayaks par exemple, qui est rarement incluse, un des frais cachés qui s’ajoutent à la taxe d’environnement.

Cette taxe est obligatoire et est d’un montant de 200PP par personne (3€, ce n’est rien, mais faites les calculs de toutes ces petits riens sur 15 jours, vous serez surpris) pour la préservation du territoire.

C’est ironique oui, mais en même temps si cette taxe est vraiment utilisée à limiter les dégâts, pourquoi pas. Elle est valable pendant 10 jours et ne devra donc être réglée qu’une fois, gardez bien le papier avec vous au moment de réserver un deuxième ou un troisième tour.

Et puis, il y a tout un tas d’autres frais cachés, comme les frais pour entrer sur une île parce qu’elle est sacrée, les frais pour louer un kayak, et il y aura aussi des vendeurs de glaces en kayak, des vendeuses de boissons sur les plages, bref prévoyez un peu de billets pour ne pas vous priver une fois sur place, car ne pas louer un kayak parce que vous auriez oublié votre cash ça serait quand même un sacré gachis, même si les guides sauront se montrer arrangeants pour que vous payez en rentrant par exemple, mais pas sur !

Des prix et des itinéraires standards, des groupes et des prestations différentes !

Si le prix est sensiblement toujours le même, votre expérience pourra être différence suivant l’opérateur que  vous choisissez pour vivre ces différents tours, et pour mieux choisir, nous avons quelques conseils pour vous (si vous avez déjà lu l’article de présentation d’El Nido, vous les connaissez déjà).

Ce qui change, c’est la taille des tours, ou plutôt des bateaux sur lesquels vous ferez vos tours, et donc des personnes qui participeront aux tours, car le but pour les opérateurs c’est évidemment de remplir les bateaux au maximum. Vivre un tour avec 10 autres personnes ou avec 20 autres, c’est forcément un peu différent. Plus vous serez nombreux, plus grand sera le risque de perte de temps, parce que le couple allemand s’est perdu autour de l’épave, parce que les japonais sont partis trop loin sur la plage, parce que les français prennent trop de photos (c’est nous…)

Sur le papier donc, la même expérience et le même prix pour tout le monde, mais nous vous conseillons vivement si vous arrivez la veille par exemple, d’aller voir la plage au moment du retour des bateaux, et de voir combien de personnes descendent des bateaux, car le nombre peut varier de 12 au double !

Petite astuce, chaque bateau a un nombre maximal de personnes affiché sur sa coque « 12 pax » « 24 pax » etc, il est interdit de remplir le bateau au dessus de cette limite, visez donc les petits nombres et demandez leur où se trouve leur bureau de vente.

Autre astuce, le bouche à oreille fonctionne très bien entre touristes, discutez avec les gens autour de vous « quels tours avez-vous fait ? comment ca s’est passé ? c’était avec qui ? » enfin bref vous voyez le genre.

Avec toutes ces informations visuelles, et après avoir fait quelques recherches sur le net et autour de vous, vous devriez trouver votre bonheur parmi tous les opérateurs de tours sur place.

Nous avons fait plusieurs fois le tour des opérateurs, en allant jusqu’à demander quelle était la prestation du lunch, juste pour avoir un feeling sur la façon dont répondait la personne en face de nous, si déjà nos premières questions semblaient les fatiguer, nous passions notre chemin.

Les tours B et D, les moins plébiscités

Parmi les 4 tours, la majorité des gens se dirigent vers les tours A et C. Ce fut également notre cas, donc nous ne pourrons pas vous donner plus d’informations sur les tours B et D, si nous avions eu 4 jours, sans doute auraient-ils été à notre programme.

Le programme du tour B :

– Snake Island (banc de sable en forme de serpent)

– Pinagbuyuntan Island (petite île avec de grandes formations rocheuses typiques d’El Nido)

– Entalula Beach (Un peu pareil, une énième plage magnifique !)

– Cundungan Cave (Belle cave, ca change un peu des plages…)

– Snorkeling (nous avons trouvé le snorkeling un peu décevant à Coron et El Nido sur les tours A et C)

Crédit Photo : Onedayonetravel.com

Le programme du tour D :

– Ipil Beach

– Cadlao Lagoon

– Paradise Beach

– Pasandingan Beach

– Natnat beach

– Bukal Beach

Quasiment que des plages, alors oui les plages c’est cooool, mais passer une journée sur les plages à la fin ça doit être long, c’est peut être ce qui fait l’interet des tours A et C, qui proposent des lagons et des plages, de quoi alterner un peu et ne pas faire que de la plage toute la journée. Ca reste notre avis, évidemment.

Les Tours A et C : Une beauté qui justifie leur popularité

1er jour : Tour C, de jolies surprises et beaucoup, beaucoup, beaucoup, de monde

Nous choisissons de commencer par le tour C le premier jour, pas vraiment de préférence, mais comme le prénom de Madame et de nos deux mamans commencent par un C, on ne pouvait que commencer par le tour C…

Comme escompté, nous sommes malheureusement une bonne douzaine, plutôt quinzaine dans le bateau, et c’est la cohue au port d’El Nido, des bankas absolument partout, qui nous font comprendre que l’avantage de la standardisation des tours (savoir exactement ce que l’on va faire) devient également rapidement son inconvénient, car 75% des bateaux autour de nous partent pour les tours A et C, quasiment dans le même ordre pour tous…

Et comme à El Nido, on vérifie très bien la loi de Murphy… mais si, vous savez cette loi qui fait que vous avez l’impression que la file à coté de vous va plus vite que la votre ? en l’espèce, on a l’impression que notre bateau est encore dans les derniers à partir, à force d’attendre des retardataires…

Le contenu du tour C est le suivant :

– Helicopter Island

– Matinloc Shrine

– Secret Beach

– Star Beach

– Hidden Beach

Helicopter Island, premier arrêt à la vitesse du son

Enfin à la vitesse du son pour ne pas dire pas d’arrêt du tout, Helicopter Island est l’une des premières îles que vous voyez en sortant du port, et qui a il faut le reconnaitre, une forme particulière qui ressemble à un hélicoptère. Pas d’arrêt donc, juste une explication depuis la mer, et nous reprenons la route vers Matinloc Shrine.

Matinloc Shrine, le culte a un prix  

En arrivant près de Matinloc Shrine, nous remarquons tout de suite cette sorte de chapelle blanche, que nous n’aurions pas imaginé à cet endroit, au milieu de l’océan.

C’est une ile assez mysterieuse, nous avons eu quelques informations par le guide, mais nous ne vous dirons rien, à vous de poser les bonnes questions, les monuments ont été érigés en 1982, abandonnés depuis, un musée se cacherait sous le monument, mysterieux on vous dit.

Ce qui est mysterieux aussi, c’est que nous devons payer quelques pesos supplémentaires pour pouvoir mettre les pieds sur l’île, aucun problème pour le snorkeling autour du bateau (bof…) mais pour mettre les pieds sur le sable de Matinloc, c’est 100 pesos par personne, 1,50€ risible mais injustifié, tout simplement.

On paye, bien sur, et découvrons ce lieu qui fut un lieu de culte il y a plusieurs années, puis grimpons les quelques marches qui nous séparent d’un lookout, qui va s’averer être notre plus belle vue d’El Nido pendant ces 3 jours de découverte.

Car si nous regrettons encore aujourd’hui d’avoir hésité à acheter un drone avant de partir, c’est cette vue qui est la seule à nous avoir permis de prendre un peu de hauteur sur les lagons philippins, et comme vous le savez peut être, c’est la hauteur qui donne sa profondeur et sa puissance à l’océan, ses nuances de bleu, les roches… incroyable vue, à ne manquer pour rien au monde à El Nido.

Star Beach, lunch time

Nous avons encore un doute sur le fait de savoir si c’est à Star Beach que nous avons mangé, mais comme nous n’avons pas visité d’autre plage que Secret Beach et Hidden Beach ensuite, nous avons déduit que Star Beach était le lieu où nous avons dégusté notre lunch, un peu moins bon qu’à Coron, mais quand même toujours de qualité.

Madame accompagne son lunch d’une coco fraiche vendue par des locales souriantes, de quoi tenter des photos soooo IG avant de repartir vers nos deux dernieres étapes de la journée.

Secret Beach, jolie mais pas si secrète

Secret Beach porte son nom de par le fait qu’elle soit accessible seulement par un petit passage presque invisible depuis l’exterieur, une faille sur toute la hauteur entre deux très hauts rochers, qui s’ouvre sur une petite plage très jolie. La plage n’a plus rien de secret et les bateaux s’accumulent tout près de l’ouverture, mais l’endroit est à voir. Pour les amateurs de photos qui n’ont pas peur de prendre quelques risques, prenez à minima vos claquettes pour tenter de grimper sur les rochers, ce qui vous donnera de la hauteur et sans doute une belle vue sur ce secret pas très bien gardé.

Hidden Beach, on prend les mêmes et on recommence, en mieux ?

Hidden Beach, c’est un peu le même principe que Secret beach, sauf qu’elle est un peu plus facile à trouver que Secret Beach, car le passage est beaucoup plus large (par contre pas très profond, attention aux cailloux) et qu’il donne sur une jolie plage, avec de hauts rochers et un petit tunnel assez rigolo, l’endroit est très joli presque un peu mieux que secret beach, mais à nouveau rempli de monde, on a bien essayé d’avoir des photos sans personne, mais on a finalement abandonné, déjà parce que c’était impossible, et ensuite parce que c’aurait caché une réalité qu’il faut connaitre, El Nido et ses tours sont le must do de tous aux Philippines, et vous devrez subir une affluence importante sur chacune de vos visites, sauf à opter pour un tour privé avec une visite articulée différemment des tours classiques, ou des tours moins populaires comme les tours B et D.

Le summum du trop de monde aura lieu de lendemain, pendant le tour A.

Tour A : On ne choisit pas ses camarades de bord.

Troisième jour à El Nido, et second tour pour nous, avec le Tour A cette fois ci. Contrairement à la veille, nous partons dans les premiers, nous sommes moins qu’hier, 12 environ, mais le groupe de 8 uruguayens semble déchainé, ils accrochent leurs drapeaux sur les bankas, les 4 filles se placent directement sur le pont avant en refusant de mettre leurs gilets pourtant obligatoires dans la zone du port pour éviter des amendes aux opérateurs, bref on commence à connaitre les tours et on sait que les grands groupes de copains c’est ingérable, on en a fait partie et on était insupportables…

Small lagoon, kayak et lieu magnifique

Premier arret à Small Lagoon, il est possible de le rejoindre en nageant, mais c’est loin et il faudra éviter les méduses d’après ses mots, ce qui s’averera ne pas être une technique commerciale car nous en avons vu plusieurs depuis notre kayak.

Nous pouvons donc louer des kayaks aux locaux présents sur place, contre 300 à 500 pesos pour 1 kayak 2 places, ca vaut largement le coup.

Une fois le passage le plus étroit franchi en kayak, vous arrivez dans un lagon absolument magnifique, où vous êtes entourés par d’immenses pics rocheux, c’est l’un des plus beaux endroits d’El Nido de notre point de vue, et le fait d’y accéder en kayak apporte forcément un coté cool supplémentaire, on se sent libre et on oublie le monde autour de nous, le small lagoon nous appartient, un point c’est tout (pour les photos, on remercie la buée dans la gopro…….)

 

Big Lagoon, le plus impressionnant

En bons élèves nous respectons les 30 minutes de location et de découverte du lieu, et revenons à notre bateau, où nous allons attendre 20 minutes supplémentaires… que le groupe de 8 revienne…

Nous partons ensuite vers Big Lagoon, et nous ne comprenons pas que nous venons de commettre une erreur en ne prenant pas les places à l’avant du bateau pendant que les uruguayens étaient partis, puisqu’en arrivant dans l’incroyable passe de Big Lagoon, ils monopolisent l’avant du bateau et donc l’endroit pour prendre des photos, pendant environ, toute la traversée de la passe jusque l’arrivée dans le lagoon d’un bleu noir effrayant par rapport à la passe bleu verte quelques metres auparavant, quel dommage de ne pas avoir pu photographier notre arrivée sur place…

Le lieu est dingue, les contrastes de couleur sont saisissants, après le small lagoon nous prenons un deuxieme coup sur la tête.

Quand le groupe de 8 est distrait, Madame se faufile à l’avant du bateau, et s’installe pour de bon en attendant le chemin retour dans la passe, à la guerre comme à la guerre !

Alors nous n’avons plus le big lagoon en ligne de mire au retour, mais la passe reste magnifique, on shoote et on ne laisse la place qu’à l’autre couple présent, oui le francais est rancunier, non mais !

On quitte big lagoon avec le sourire aux lèvres d’une si belle découverte.

Shinizu Island, Lunch time !

Un peu comme pour Star Beach, on n’est pas surs d’avoir mangé sur Shinizu Island, mais comme nous n’avons pas fait d’arrêt sur une autre plage après le lunch, on en a déduit que Shinizu Island était notre lieu de lunch, encore un peu moins bien que le premier tour de la veille et donc moins bien que nos lunchs à Coron, on ne se souvient presque plus de la plage qui ne devait donc pas être incroyable, ou alors peut être qu’à force de voir du très joli, on s’était presque habitués à voir du joli… les gatés.

Secret Lagoon, faire rentrer 50 personnes dans le tout petit trou

Après la pause lunch, nous nous rendons à Secret Lagoon, qui se trouve près d’une très jolie plage, que nous trouverons finalement plus jolie que le secret lagoon en lui-même.

Comment vous expliquer, un trou, dans lequel peut passer une demie personne, et qui donne sur un bassin entouré de très hautes roches.

Maintenant, si vous avez fait des mathématiques à l’école, nous avons un petit problème pour vous. 10 bateaux de 15 personnes arrivent en même temps à un endroit où 10 bateaux étaient déjà. Pour entrer dans le lagoon, une personne à la fois, qui va prendre un certain temps car le passage est étroit, avec des roches assez tranchantes par endroits. Il y a 75 personnes qui veulent entrer, 35 qui veulent sortir, certains touristes veulent rentrer en même temps que tout leur groupe et avec leurs gilets (on ne vous citera pas de nationalité ou de continent, pas la peine d’Asiester, heu pardon d’insister !).

Voilà, on vous laisse réfléchir au problème, en tout cas nous avons trouvé la solution, un seul d’entre nous est entré, et en plus d’être n’importe quoi pour y parvenir, c’était pas vraiment du niveau des deux premiers arrêts, déception totale.

7 Commando Beach ou la cabane au bout du monde

Dernier arrêt de notre tour A, du coté de 7 commando beach, plage paradisiaque, où nous allons jouer au basket avec des touristes et des locaux, découvrir des chiots minuscules cachés sous une cabane de plage, qui est à ce jour le bar à smoothie le plus au bout du monde que n’ayons jamais vu, on se sent définitivement loin de tout à 7 commando beach, alors on kiffe, tout simplement, et on termine notre tour et notre trip de 3 jours à El Nido sur une très jolie note.

Pour faire court, El Nido, indispensable ?

Nous avons aimé Nacpan Beach, nous avons apprécié la ville d’El Nido, et nous avons adoré la vue depuis Matinloc Shrine (tour C) ainsi que les incroyables Small et Big Lagoon (tour A).

Pour le reste, de jolies plages, de superbes côtes, mais en contrepartie énormément de monde, partout, tout le temps, alors oui El Nido reste un incontournable, peut être pas un indispensable, d’autant plus que Coron vaut aussi son pesant de cacahuètes, mais il serait dommage de manquer Small et Big Lagoon à cause du monde sur place. Et comme il serait dommage de manquer ces deux endroits, autant ensuite en profiter pour rester un jour de plus et faire un tour C…

Oui El Nido est très populaire, mais oui certains lieux des tours sont magnifques, alors tentez de trouver le meilleur opérateur possible et faites abstraction du reste, car la nature à El Nido est unique en son genre, vous ne verrez peut être pas ça ailleurs, ni aux Philippines, ni dans le reste du globe.

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Prosper 3 avril 2018 at 20 h 33 min

    Que de belles photos, ce bleu turquoise lago ca fait rever. Merci.

  • Laisser un commentaire