NEW YORK

NEW YORK : NOTRE GUIDE POUR UN PREMIER VOYAGE

« If you can make it here, you can make it anywhere » disait Franck dans une chanson devenue légende, que les New Yorkais aiment à diffuser pour à peu près chaque événement important dans la grosse pomme.

Pour beaucoup, New York est un symbole, elle représente un mythe qu’il convient de visiter au moins une fois dans sa vie, pour son ambiance, central park, les taxis jaunes, la statue de la liberté, bref, un must do.

Pour nous, New York n’a jamais été un indispensable, et pourtant, depuis notre première visite en 2013, Claudia est revenue à NYC 3 fois, ce qui en fait peut être la destination visitée le plus de fois par madame.

Au fur et à mesure des voyages, vous irez un peu plus loin dans la découverte de la ville, mais cet article vient surtout vous faire un rapide brief sur les 15 incontournables selon nous pour un premier voyage à New York.

On vous donne également le plus d’infos pratiques possibles pour que votre séjour se passe au mieux, il n’y a pas de raison, NYC est une ville marquante qui déçoit assez rarement.

Si vous cherchez les infos sur la food, Claudia a déjà écrit un long article sur ses bonnes adresses à NYC.

QUAND PARTIR À NYC ?

NYC n’est pas comme certaines de ces régions d’Asie dans lesquelles la saison est hyper importante et où le choix des dates est primordial pour la réussite du voyage. Les saisons sont franches à New York, et ont toutes des plus et des moins.

Claudia a visité la ville au printemps, à l’automne, et pendant la période des fêtes de fin d’année. Jamais en été.

A choisir, nous vous dirons d’y aller au printemps, les jours sont longs, les quelques arbres en fleurs, et il fait plutôt bon. Vous aurez le temps de tout faire en prenant votre temps.

Attention, si vous voulez partir à Noel, il faut que vous soyez conscients de la réalité de NYC à Noël. Déjà il fait quand même très froid par moment, genre froid froid. Surtout, vous ne serez pas les seuls à avoir eu cette idée, tout vous prendra le double du temps habituel, manger, visiter, la ville est pleine à craquer de touristes venus vivre NYC à Noël, ce qui se ressent également sur le prix des hôtels. A titre d’exemple, Claudia est allée à NYC en Novembre, dans un hôtel, qui pour les mêmes prestations à Nöel, coûtait 2,5 fois plus cher!

Les files d’attentes pour manger, ou pour aller au musée sont très longues, nous découragent et irritent bien souvent. 

Toutefois, on enlèvera pas à New York sa magie de Noël: Tout est illuminé, il fait bon vivre, les gens sont heureux et on sent une atmosphère spéciale, mais il faut être conscients de la réalité moins cool de la période de Noël.

COMBIEN DE TEMPS Y RESTER ?

Sans parler du budget pour y dormir et en considérant seulement un contexte de premier voyage à NYC, une semaine nous semble être la parfaite durée pour avoir le temps de découvrir les emblèmes de la ville et d’aller un peu plus loin dans la découverte de NYC. Si toutefois vous n’aimez pas les musées, y consacrer 1 à 2 journées de moins semble tout à fait jouable.

Il faut garder en mémoire qu’en voyage à 2, nous nous levons tôt et on finit tard, si vous avez des journées qui en termes de contenu réel sont plutôt des demies journées parce que vous aimez profiter de votre hôtel le matin et le soir, il faudra peut être repenser le calcul de la durée optimale sur place !

OÙ DORMIR À NYC ?

On vous a créé la petite carte ci-dessous pour vous montrer que New York est très étalée, et représente environ 7 fois la surface de Paris. 

Le coeur de l’action se trouve plutôt d’usage à Manhattan, mais aujourd’hui Brooklyn et le Bronx par exemple sont également visités par endroits. 

Plusieurs solutions :

  • Si vous en avez les moyens et que vous voulez raccourcir vos temps de transports, séjourner dans Manhattan
  • Avec un peu de courage, prendre plusieurs hôtels dans plusieurs zones différentes, et rejoindre un hotel puis visiter la zone en changeant tous les 2 jours ou presque
  • Dans le cas où vous seriez habitués de Paris et/ou des transports, prendre un hotel plus en périphérie de Manhattan comme à Brooklyn par exemple et emprunter les transports tous les matins et tous les soirs. 

L’équilibre prix/praticité est assez cohérent, manhattan est très cher, le reste est un peu moins cher que manhattan, mais clairement pas pro bono, ca non. Plus vous vous éloignerez, plus vous économiserez en argent et perdrez en temps, simple, basique.

On a seulement utilisé le terme hotels volontairement. ATTENTION avec airbnb ! Historiquement, dans les dernières années, et face à l’essor du géant américain, les propriétaires avaient l’idée assez fumeuse de virer les locataires historiques pour faire du airbnb constant dans leurs appartements centraux, en sortant donc progressivement les travailleurs et les habitants du centre de la ville.

La règle est très claire, il est INTERDIT de louer un appartement entier sur AIRBNB pour une durée inférieure à 30 jours si le propriétaire n’est pas dans le logement pendant le séjour.

Vous allez nous dire que vous voyez beaucoup d’appartements sur Airbnb ? Voilà ce qui est arrivé à Claudia; En voyant un super appartement dans le centre, elle réserve directement sur airbnb. Aucun problème. Nöel approche, Claudia a hâte de découvrir l’appartement. A 15 jours de son voyage avec sa famille, le AIRBNB est annulé sans aucune motivation particulière, et Claudia doit désormais trouver un hôtel, alors que les prix ont triplé en 1 mois. Cadeau.

L’autre fois, on a séjourné à 2 dans un lit 1 place du logement de 4 mecs de Harvard, crade, cher, bref.

Vous pouvez essayer, mais vous êtes prévenus. 

Notre conseil, réservez un hôtel à l’avance, cherchez les bonnes affaires les réductions spots les opérations promos, tout est bon.

Claudia pendant son séjour avec sa copine Laura a séjourné dans deux hôtels du même groupe, dans deux zones différentes. Le premier était le citizen M proche de Times Square, et le second le citizen M proche de Bowery. Il y en a aussi un proche de Brooklyn (assez bien desservi).

Les deux Citizen M testés* avaient des roofs tops sympa et une ambiance au coeur des buildings assez chouette.

(*collaboration non rémunérée avec les deux hôtels)

COMMENT VENIR A NYC ?

Tout à New York est cher, mais il est possible, suivant les bonnes occasions qui se présentent et suivant la saison, de trouver de très belles offres pour aller à NYC. En vrai, même en pleine saison il est possible de trouver des prix franchement attractifs.

A titre d’exemple, en Novembre, Claudia a payé son AR Paris NYC 400€, et en Décembre son AR lui aura couté 525€

Plusieurs aéroports sont possibles pour arriver, (JFK et Laguardia) faites attention votre aéroport d’arrivée n’est pas forcément le même à votre départ,  ne vous faites pas surprendre en repartant. Ils sont assez éloignés du centre ville et il faudra prendre des transports ou des taxis pour rejoindre la ville, comme dans beaucoup de grosses métropoles.

SE DÉPLACER DANS NYC

On adore marcher, donc à NYC, on avait beaucoup marché, et Claudia a à nouveau beaucoup marché lors de ses dernières visites.

Toutefois, il faut reconnaître que les métros sont plutôt bien organisés à NYC, et qu’ils sont parfois nécessaires eu égard à certaines distances à parcourir.

On vous conseille l’application Citymapper qu’on utilise à Paris notamment, et qui permet d’avoir plein d’infos sur les itinéraires en metro.

Les forfaits de metro ne sont pas donnés, puisque un forfait illimité de 7 jours vous coûtera 33 dollars.

Le Airtrain spécial depuis JFK est payant et non inclus au forfait transport, son prix est de 7,5$ one way. 

Alterner entre métro et piéton permet de découvrir la ville par instant en se baladant, et de récupérer un peu en regardant les artistes du subway par ailleurs.

Attention, la ville est quadrillée sur le modèle Américain, et il n’est pas toujours simple de s’y retrouver la première fois. Les rues sont numérotées et se suivent, et sont parfois également nommées. Il peut y avoir une 75th W (West) et une 75th E (East), qui portent le même numéro mais sont à l’ouest et à l’est.

Ca rentre très vite mais le début est toujours un peu chaotique.

Demandez tout de suite un plan en arrivant, et installez maps.me puis téléchargez les maps de NYC en Wifi pour y accéder en hors ligne. Maps.me + Citymapper = Life saver.

15 IDEES POUR UNE PREMIERE VISITE A NEW YORK

Petit récap à imprimer si vous voulez !

1- DEAMBULER DANS TIMES SQUARE

Mythique, emblématique, charismatique, les superlatifs manquent, presque autant que le souffle la première fois que vous débarquez à Times Square.

Les buildings hyper imposants, les lumières très vives, les gens par milliers qui déambulent autour de vous, les taxis, les animateurs de rue. Times Square est un mélange de plein de choses qui en font un endroit spécial que vous aimerez ou non, mais qui a le don de faire réagir.

Pas loin de Times Square, il y a la 5th Avenue, on a trouvé ça sans intérêt, mais c’est pas loin et ca vous coûtera rien d’aller y faire un tour rapide.

2- SE BALADER A CENTRAL PARK

Central Park est un incontournable si vous visitez New York. Il s’agit du plus grand parc de la ville, avec sa superficie de 341 hectares. Autant vous dire qu’il faut au moins lui consacrer une bonne demie journée. Le mieux est de le faire à pied ou en vélo. 

Nous avions eu un gros coup de coeur lorsque nous l’avons visité en mai 2013, car tous les arbres commençaient à être en fleurs, et il y avait autour du lac de nombreux cerisiers japonais, une pure merveille pour les yeux. 

Voici les endroits du parc qui ont retenu notre attention: 

  • The mall : allée bordée d’arbres qui se referment au dessus de votre tête
  • Strawberry Field : le mémorial en hommage à John Lennon (l n’a pas été assassiné à cet endroit, mais à l’entrée d’un hôtel juste dans une rue proche, à l’ouest)
  • La Terrasse et la fontaine de Bethesda 
  • Le Bow Bridge
  • Le réservoir Jacqueline Kennedy : large étang où vous pouvez vous balader tout en ayant une jolie vue sur la skyline de Manhattan

3- LA STATUE DE LA LIBERTE ET LE FINANCIAL DISTRICT

Notre avis sur la statut de la liberté est assez tranché, on trouve ca un peu surfait, mais on est aussi conscients du fait que pour une première visite, aller la voir est presque obligatoire. 

Vous pouvez vous rendre sur l’ile de la statue de la liberté (attention de reserver à l’avance car les places sont limitées) en vous acquittant d’un paiement de 18$.

Nous n’avons jamais souhaité payer pour aller voir la statue de la liberté, par contre nous avons opté pour l’astuce que beaucoup utilisent et qui consiste à emprunter le bateau gratuit qui se rend à Staten Island. Ce bateau, complètement gratuit donc, part de Manhattan (South Ferry terminal, aussi appellé Whitehall Ferry Terminal) toutes les demi heures environ et relie Manhattan à Staten Island.

Il ne fait aucun arrêt à la statue de la liberté, mais en se dirigeant vers Staten Island il passe assez près de la statue de la liberté pour la voir depuis la mer, ce qui est cool si comme nous vous ne souhaitez pas payer pour la voir. Evitez les périodes de pointe, car vous serez avec les travailleurs qui font l’aller retour staten-manhattan. N’oubliez pas de sortir du bateau en arrivant à Staten, il est interdit de rester dans le bateau pour attendre qu’il reparte, vous devez obligatoirement sortir, ca sera l’occasion de se balader un peu à Staten Island!

En revenant, vous pourrez aller visiter le Financial District. Il s’agit du quartier situé au Sud de Manhattan. Ce n’est pas le quartier que nous préférons, mais si vous êtes de passage nous vous conseillons d’aller toucher les fameux attributs génitaux du taureau de Wall Street situé au Bowling green Park. Rien de fou, mais ca fait partie du jeu, et puis il parait que si vous grattez le nez, saisissez les cornes et les bonbons du taureau, il vous apportera de la fortune, au mieux ca marche, au pire vous passez juste pour un idiot, mais vous aurez bien rigolé.

Moins marrant et évidemment beaucoup plus solennel, le musée mémorial du 9/11 est à ne pas manquer pour tout ce qu’il représente pour le Monde et pour NYC en particulier.

Vous pouvez vous rendre gratuitement au mémorial pour rendre aux hommage aux victimes, et également, si vous le désirez, visiter le musée (25$ l’entrée), qui est très très grand. Consacrez y au moins une bonne demie journée. Personnellement, on a adoré.

4- VISITER LES QUARTIERS DE SOHO, TRIBECA, LITTLE ITALY, EAST VILLAGE

Très différents, ils ont tous des signatures propres qui font qu’ils méritent tous le détour. Ces quartiers du centre de Manhattan vous permettront de vous balader, de découvrir de cools restos, de faire du shopping, et de voir des rues toujours très graphiques et des ambiances toutes différentes.

Vous le constaterez par vous même, mais il s’agit des seuls quartiers où il n’y a pas de grand buildings.

5- PARCOURIR LA HIGH LINE, LE VESSEL & LE CHELSEA MARKET

Sur la côte ouest de Manhattan, voici les 3 lieux incontournables que vous pouvez visiter en une demie journée. 

Nous vous recommandons de commencer par le nouveau quartier du Hudson Yard, situé vers la Hudson River, à la 34th street. Depuis Mars 2019, on peut y apercevoir un nouveau monument, le Vessel, composé de plusieurs escaliers, tous reliés les uns aux autres. vous pouvez « gravir » le vessel et avoir de jolies perspectives sur le quartier et ses environs. L’entrée est gratuite, mais vous devez obligatoirement vous procurer un ticket, soit sur internet, soit sur place via une borne. 

Juste à côté du Vessel se trouve le début de la High Line, promenade linéaire suspendue au travers les buildings de Manhattan, et accessoirement ancienne voie ferrée. Si on avait beaucoup aimé avec Jeremy lors de notre passage, il faut admettre que la découvrir une fois est largement suffisant pour l’idée, car au final ce n’est pas incroyable pour autant. Mention spéciale toutefois pour cette petite estrade qui donne vue sur les rues de NYC par un cadre, c’est amusant et la vue permet de jolies photos de taxis par exemple.

Enfin, au bout la high line, après avoir descendu quelques escaliers, vous pourrez découvrir Chelsea Market, soit pour vous promener dans ce marché couvert, soit, pour y faire une pause, et y déjeuner. 

Nous avons déjeuné au Lobster Place, que l’on vous recommande si vous aimez le homard, mais prévoyez un gros budget. Allez y hors heure de pointe, sinon vous mangerez debout… Nous avons déboursé 100 euros pour un petit homard, et deux lobster rolls, très cher, pour en plus manger debout (pas super agréable) et avoir encore faim en sortant du marché…

6- MONTER AU 67ÈME ÉTAGE DU ROCKFELLER CENTER POUR AVOIR LA PLUS JOLIE VUE DE L’EMPIRE STATE BUILDING

Monter et prendre de la hauteur est quelque chose qui ne devrait jamais vous faire peur. 

Il y a clairement deux écoles, ceux qui montent en haut de l’empire state building, et ceux qui montent en haut du top of the rock, le Rockefeller center. 

Il n’y a aucune mauvaise réponse, mais on a toujours préféré grimper en haut du Rockefeller pour pouvoir admirer central park et surtout l’empire state building, majestueux bâtiment, emblème de la ville. 

Si vous allez en haut de l’empire state, vous ne verrez pas l’empire state, élémentaire mon cher Watson… et pour nous ca fait toute la différence !

Nous avons adoré, et nous pourrions le refaire encore et encore, à plusieurs moments de la journée tant la lumière change vite et transforme complètement la ville et la vue.

Mais vu le prix de la montée (de 38$ à 48$/pp, plus cher aux heures du coucher du soleil), se contenter d’une fois et ne pas avoir à casser son PEL semble cohérent. Notre conseil un peu bateau mais important, arrivez 2h avant le coucher de soleil pour éviter la queue du sunset, et ensuite profitez en haut jusqu’au sunset, en voyant toutes les couleurs défiler sous vos yeux, jusque la tombée complète de la nuit.

7- SURVOLER LA BIG APPLE EN HELICO

Cette expérience inédite a été réalisée en collaboration avec Flynyon, qui nous a offert une réduction sur le prix du vol pour vivre cette expérience et donner notre point de vue en toute transparence et objectivité toujours.

Alors évidemment, voler en hélico au dessus de NYC, c’est assez cher. Comptez entre 200$ à 600$ suivant la durée de votre vol et le type d’hélicoptère.

Il existe en effet deux types d’hélicoptère, un fermé classique et un open doors qui vous permet d’être face au vide, d’avoir une vision non obstruée de l’horizon, et c’est vrai que ca fait beaucoup la différence, on vous le conseille.

L’expérience de Claudia et de Laura a été diamétralement opposée. Si Claudia était à un siège moins exposé au vent, elle a pu profiter du vol complètement, et a beaucoup aimé malgré un angle de photos moyen. Laura a eu une place idéale sur le principe car avec une visibilité totale, mais aussi très exposée, il faisait très froid et c’est malheureusement le froid qui a pris le dessus et qui a empêché Laura de kiffer totalement le moment.

Cette possibilité de voir la ville depuis le ciel permet de prendre conscience de l’immensité de NYC, des buildings aux longueurs des rues, si vous en avez le budget c’est un truc à faire.

8- SE CULTIVER EN VISITANT DES MUSÉES 

Les musées ne sont pas notre priorité, nous ne sommes pas de grands fans, sauf pour ce qui concerne l’histoire des pays ou des civilisations par exemple. En famille, Claudia a fait l’effort de visiter des musées et a été agréablement surprise, sa famille et elle ont beaucoup aimé le MOMA (surtout les expositions du 5 et 6ème étages), et le musée d’Histoire Naturelle (à prévoir sur 1 grosse demie journée, voir une journée entière tellement il est immense). Si vous avez des enfants, emmenez les, ils vont adorer ! 

Elle a été un peu déçue par le musée Guggenheim par contre, mais tout est une question de goût et d’habitude peut être pour visiter le mieux possible un musée et l’apprécier à sa juste valeur.

9- DÉCOUVRIR LE BROOKLYN BRIDGE À PIED

Le pont de Brooklyn est lui aussi un emblème de la ville auquel il convient de donner du temps à plusieurs moment de la journée.

Claudia et Laura y sont allées au sunrise, il n’y avait personne sur le pont, elles y ont donc pris de jolies photos.

Il est intéressant de vous diriger sur le pont en partant de Manhattan, de prendre en photo de près les câbles du pont avec le drapeau en haut (cliché absolu, on adore) puis de traverser le pont jusqu’au côté Brooklyn, puis de descendre pour prendre le pont vu d’en dessous.

Vous avez déjà vu cette photo partout, mais la vue du pont de Manhattan depuis la rue de Washington est folle, et très prisée par tout le monde, venez tôt!

Revenir en traversant le pont de Brooklyn à Manhattan vous permettra d’avoir des vues un peu différentes.

Le soir, le coucher de soleil depuis le côté Brooklyn est dingue, tout comme la vue de nuit, couvrez vous car il fait vite froid, mais on vous le conseille absolument.

10- ASSISTER À UNE MESSE GOSPEL

Il a fallu que Claudia aille 4 fois à NYC pour qu’elle se décide à aller à une messe Gospel.

Nous sommes tous les 2 athées, et nous respectons beaucoup les religions, tant est si bien qu’on a toujours eu peur de ne pas respecter l’église si nous allions voir une messe Gospel sans être croyants.

Cette fois ci, Claudia a pris le sujet dans l’autre sens, en se disant qu’aller voir cette messe et l’admirer était aussi une forme de respect, et elle a donc choisi d’aller assister à cette messe.

D’après de nombreux conseils, elle a opté pour celle de First Corinthian Baptist Church, à Harlem. La messe a lieu tous les dimanches, soit à 8h, soit à 10h30. Un conseil, arrivez un peu en avance. L’entrée est gratuite.

L’ensemble de la cérémonie est intéressante, mais il faut comprendre parfaitement l’anglais. Si toutefois vous ne souhaitez qu’assister aux chants, restez seulement jusqu’à la fin du 5ème chant.

11- VISITER LE QUARTIER DU STREET ART A BUSHWICK

Si Melbourne reste la référence à notre sens, New York a aussi beaucoup à offrir en termes de street art, et si vous avez le temps, baladez vous dans le quartier du Bushwick pour voir de nombreuses oeuvres sur les murs et sols du quartier. 

Nous avons eu la chance de faire la visite avec New York en Français, que nous vous recommandons fortement pour connaître un peu l’histoire du quartier ainsi que celui de Williamsburg. Ce n’est pas seulement le street art mais bien toute la culture et l’histoire que Frédéric et ses équipes vous expliquent, franchement au top comme expérience.

Visite guidée STREET ART ET CULTURE HIPSTER À BROOKLYN pour 45€/pp. 

12- BOIRE UN VERRE SUR UN ROOFTOP

Lors de notre première venue, on avait voulu découvrir le 230th Fifth, un rooftop très connu à NYC, mais nous n’étions pas restés longtemps car l’entrée était interdite aux mineurs (21 ans aux US) et que une de nos copines du Canada avait du nous attendre dehors.

En revenant, Claudia en a profité pour passer un peu plus de temps au 230th Fitfh, qui bizarrement lui avait fait un bel effet lors de notre passage rapide et qu’elle a trouvé moyen cette fois ci, la vue est folle, mais les boissons moyennes.

Le Dumbo House à Brooklyn et le Jimmy at the Bar sont réputés pour l’ambiance et pour la vue. Nous n’avons pas eu le temps d’y aller, mais tentez l’expérience.

Jolie surprise, le roof top du Citizen M Bowery était très sympa également.

13- VOIR UNE COMEDIE MUSICALE A BROADWAY

Voir une comedie musicale à Brodway est une expérience unique si la comédie musicale est bien choisie. Pour Claudia et sa famille, c’était un peu le voyage d’une vie, alors avec sa soeur et sa mère, elles ont choisi de s’offrir la comédie musicale du roi lion.

Les prix varient en fonction des saisons, de 100$ en basse période à 250$ en très haute période, ce qui correspond évidemment à Noel. D’ailleurs, pensez à réserver vos places bien à l’avance pour Aladin ou le Roi Lion, pour être certains d’avoir votre siège.

Donc un peu comme pour un brunch, si vous voulez juger la valeur de la place, vous n’allez jamais vous y retrouvez, si par contre vous regardez expérience vécue, alors Claudia a vécu la plus belle comédie musicale de toute sa vie et ce moment restera sans doute dans leurs souvenirs communs, mais on est tout à fait conscient que 750$ pour 3 places c’est astronomique. Il y a d’autres comédies musicales moins chères et sans doute très bien aussi.

Il existe d’ailleurs plusieurs astuces pour des tickets moins chers comme de faire la queue pour des rush tickets et de jouer à la loterie, tout est très bien expliqué par ici, 100% de ceux qui ont gagné ont joué comme dirait la pub, alors pourquoi pas tenter le coup! 

Le roi lion débarque à Paris en fin d’année 2020 et coûtera sans doute moins cher, sans avoir à voyager jusque NYC, à voir si le résultat sera au Rendez Vous!

Pas de photos autorisées pendant la représentation (la sécurité veille vraiment au grain) donc peu de photos à vous proposer.

14- PRENDRE LE TELEPHERIQUE JUSQUE ROOSEVELT ISLAND

Pas incroyable, mais assez original pour être mentionné, ce téléphérique qui est inclus dans votre pass transports vous permet de prendre un peu de hauteur et d’avoir une vue différente de la ville, tout en rejoignant Roosevelt Island, qui est une île calme et reposante avec des jolies vues sur la city.

15- DECOUVRIR LE TRÈS ORIGINAL QUARTIER DE GREENPOINT

Peut être un peu moins connu que certains autres quartiers, Claudia a trouvé le quartier de Greenpoint hyper charmant et authentique… avec certains airs du quartier de Williamsburg.

Avec une forte identité industrielle du fait de son passé, le quartier de Greenpoint regorge de rue calmes, de petites maisons en briques rouges, et de boutiques faites dans des anciens entrepôts.

BONUS : FAIRE LA QUEUE POUR GOUTER UN COOKIE DE CHEZ LEVAIN BAKERY OU UN CRONUT DE DOMINIQUE ANSEL

Le cookie de levain est à gouter une fois dans sa vie, on est tous les deux d’accord là dessus, nos cookies préférés au mondeeeeee!!!! ils coutent 4$ l’unité, et il y a plusieurs gouts différents, mais notre préféré sans vraiment de concurrence possible c’est celui au chocolat est peanut butter, quel plaisir. Armez vous de patience ou venez tôt pour éviter la queue. Ils ont plusieurs adresses dans NYC.

On est pas d’accords sur le cronut, Claudia aime beaucoup suivant la recette du moment, Jeremy ne comprend ni l’idée ni l’interet… faites vous votre avis, et surtout venez très tôt devant chez Ansel, les filles y étaient 1h avant l’ouverture et la file s’est très vite remplie ensuite.

Pour les reste des bonnes adresses food, on vous invite à lire l’article spécialement dédié à la gourmande de New York. Vous ne serez pas décus!

NOTRE ITINÉRAIRE  EN DÉTAIL : 

Après avoir visité New York 4 fois, voici un pdf de planning sur 7 jours qui nous semble le plus adapté et le plus complet pour un premier voyage à New York.  

Nous avons essayé de mixer coffee shops et restaurants, musées et balades. A vous de l’adapter comme il vous convient et surtout de faire vos choix, car ce planning est basé sur nos gouts, c’est simplement une base de travail si vous souhaitez vous appuyer dessus pour monter le votre.

ACHETER UN PASS POUR ÉCONOMISER ? 

Les 3 premières fois que nous sommes venus à New York, nous n’avons pas souhaité acheter de Pass, car nous n’avions pas pour objectif de visiter des musées, ou bien encore de faire beaucoup d’attractions. Nous avions seulement acheté notre entrée pour l’observatoire du top of the rock. 

Le dernier voyage, beaucoup plus long que les premières fois (7-8 jours contre 4-5 jours) s’est avéré plus complet. 

Face à cette situation, on a voulu tester un pass, et nous avons donc collaboré* avec Sightseeing Pass pour essayer le service et pouvoir se faire un avis sur son utilité. In fine, pour ce voyage un peu plus axé musées et visites que d’habitude, le pass s’est avéré assez utile, pour plusieurs raisons.

1/ Il facilitera vos visites 

2/ Vous gagnerez du temps 

3/ Suivant vos choix d’activités, vous pourrez économiser de l’argent

Le plus connu des pass le NY City Pass, qui vous donne accès à 6 attractions à prix réduit, pour un montant de 136$ :

  • L’empire State Building
  • Le Musée d’histoire naturelle
  • Le Metropolitan Museum of Art
  • Le Top of the Rock OU Musée Guggenheim
  • La Statue de la liberté et Ellis Island OU Croisières Circle Line
  • Le Mémorial et Musée du 11/09 OU Intrepid Sea, Air & Space Museum

Le seul inconvénient est qu’il faut choisir parmi certaines attractions. 

C’est parce que le Sightseeing Pass paraissait plus flexible que nous avons préféré passer par ce pass là. 

Son fonctionnement se présente en deux versions de base : 

1/ le day pass: vous choisissez le nombre de jours, et vous avez les attractions en illimité pendant ce nombre de journées

2/ le flex pass : vous choisissez le nombre d’attractions que vous souhaitez faire (ce qui fait differer le prix), et dès que vous validez la première attraction/activité, vous ouvrez une durée de 30 jours pendant laquelle vous pouvez utilisez les autres activités jusqu’à solder votre compter d’activités. 

On a choisi le flex pass, avec un nombre choisi de 5 Activités par personne. 

Pour 5 activités, le flex pass coute 139$, quasiment le même prix que le NY City pass, avec autant voir plus de choix d’activités et un fonctionnement différent, à vous de voir lequel vous correspond le mieux.

Dans les activités, Claudia et sa famille ont choisi:

  • Le musée Guggenheim (25$ l’entrée tarif public)
  • Le MOMA de NYC (25$ l’entrée tarif public)
  • Le memorial du 9/11 (24$ l’entrée tarif public)
  • Le musée d’histoires naturelles (23$ l’entrée tarif public)
  • Le top of the Rock (38 à 48$ l’entrée tarif public)

Sur ces attractions, 4 avaient une file spéciale pour les pass, ce n’est pas une fast lane, mais ca va un peu plus vite. Pour le musée d’histoires naturelles, pas de ligne spécial, et la queue normale a duré 2h30, un enfer. 

Sur d’autres activités il y a parfois accès à la fast lane. Il y a également un hop on hop off bus disponible toute la journée et inclus dans le pass, mais nous ne l’avons pas utilisé donc pas d’avis sur sa qualité.

Au final, pour 139$, la valeur des activités était la même, l’avantage se retrouve donc surtout dans les lignes spéciales pour les pass et dans le hop on hop off buses. L’avantager d’éviter les files d’attente s’est spécialement ressenti quand il a fallu faire la queue avec tout le monde au musée d’histoires naturelles…

NYC, UNE DESTINATION CHERE MAIS MARQUANTE

Voilà nos conseils et petites astuces pour un premier séjour à New York City, on espère avoir été complets et vous avoir donné envie de découvrir cette ville unique en son genre, qui ne laisse jamais indifférent. Si vous avez la moindre question n’hésitez surtout pas à venir nous en parler sur Instagram et nos autres réseaux, ou bien ici en commentaires.

Enfin, si vous voulez nous soutenir un peu, quand vous réserverez votre hôtel si vous le prenez sur booking, pensez à nous et passez par notre petit outil de réservation booking sur la page d’accueil du site, vous ne payez rien de plus et ne perdez pas vos avantages, mais une part de la commission booking nous revient, tout simplement, et ca nous permet de payer nos dépenses pour le site notamment. Merci à vous! 

You Might Also Like...

3 Comments

  • Reply
    Manon
    26 janvier 2020 at 17 h 16 min

    Je viens de finir de lire et superbe article ! Je vais à New York début mars avec mon chéri et j’ai fait plein de captures d’écran de votre article pour ne rien oublier ! J’ai tellement hâte de visiter cette ville !
    Merci pour cet article, bien complet avec des photos qui font rêver !!

    • Reply
      AmoureuxVoyageux
      1 février 2020 at 15 h 57 min

      Hello Manon,

      Merci pour ces gentils compliments ! Plus qu’un petit mois alors avant de rejoindre la Big Apple !

      Profitez à fond 🙂 !

      Claudia & Jeremy

  • Reply
    Claudia
    28 janvier 2020 at 21 h 46 min

    Super article! Ça m’a fait revivre nos 5 jours à New-York. On a bcp de points en commun sur les incontournables à faire avec bien évidemment quelques spots qu’on n’a pas eu le temps de voir comme le street art de Bushwick! Et bravo les photos sont sublimes 🙂

Laisser un commentaire