VICTORIA

LA GREAT OCEAN ROAD

17 avril 2015

Lorsque vous passerez d’une envie à une concrétisation réelle de votre projet Australien, vous vous renseignerez sur les choses à voir et à faire dans ce pays-continent.

 Vous lirez des dizaines de lignes et equarquillerez les yeux sur des centaines de photos plus belles les unes que les autres. Et au fil des jours de recherche, certains points forts reviendront inlassablement vers vous tant ils sont des immanquables de l’Australie.

Evidemment il y aura les classiques, Sydney, les kangourous, l’Ayers Rock ou Uluru, et il y aura aussi d’autres endroits un peu moins connus mondialement, qui font moins la légende du pays, mais qui font partie intégrante du pèlerinage de nous autres backpackers.

Parmi ceux-ci, la Great Ocean Road (G.O.R) est une coastal road de l’état du Victoria d’environ 200 kms qui permet d’admirer de superbes falaises et certaines évolutions incroyable de la nature, avec en emblème de cette route, les 12 apostles, gigantesques morceaux de falaises qui au fil des années se sont retrouvés séparés de la falaise par l’océan, créant ainsi un superbe panorama pour les touristes du monde entier.

Monsieur fier Français et Breton, restait perplexe et souhaitait voir de ses yeux vus, si le panorama était plus impressionnant que les falaises bretonnes ou normandes…

Pour ceux qui auraient déjà découvert la côte Ouest des U.S.A, cette route est comparable à bien des égards à la Pacific Highway 1 qui part de San Francisco et permet de découvrir la côte en direction du Sud du Pays. En effet, le principe de ces routes est de ne pas considérer simplement ces routes comme des liaisons entre deux destinations mais bien comme des destinations à part entière, qui nécessitent donc du temps et des arrêts fréquents pour profiter pleinement de la beauté des lieux. De plus, et malgré que le temps soit généralement plus clément du coté de la G.O.R que de la P.H.1, les côtes et les paysages nous ont paru globalement un peu similaires.

Puisque nous quittions Melbourne et que nous rejoignions Adelaïde, nous avons parcouru la G.O.R d’Est en Ouest. Si cela ne fait pas vraiment de différence, il faut se souvenir que la circulation en Australie se fait à gauche, donc la route est plus sympa d’Est en Ouest avec la vue sur la côte et plus de facilité pour se garer sur le coté de la route pour prendre des photos (avec prudence, bien sur !)

Pour rejoindre la G.O.R de Melbourne, comptez une petite heure, d’une route assez incipide, qui débouche sur Torquay, qui est l’une des premières villes de la G.O.R. Torquay est considérée comme la capitale du Surf, et est également le berceau d’une plage très connue des surfeurs, Bells Beach, qui accueille chaque année des compétitions internationales de Surf.

Nous avons beaucoup apprécié les énormes vagues de Bells Beach et le talent des surfeurs se risquant à les affronter. Niveau météo, une monotone pluie fine « egaye » notre première journée, goguenard, Monsieur n’en demande pas moins pour constater que le tout a un peu des airs de Bretagne

Great Ocean Road

Great Ocean Road

Après avoir été voir les kangourous au golf club d’Anglesea (Voir article spécifique), la nuit tombe et nous devons trouver où dormir.

Jusqu’à lors, pendant nos 4 premiers mois d’aventure, nous n’avions JAMAIS, payé de camping pour dormir, excepté lorsque nous avions un emploi, puisque notre salaire nous offrait alors la possibilité de payer le camping. Nous avions ainsi dormi légalement sur des parkings prévus à cet effet, ou moins légalement dans des impasses calmes où nous ne dérangions pas le voisinage. Question hygiène, nous utilisions quotidiennement les douches publiques, majoritairement froides, et parfois chaudes (Ah Tasmanie que tu es gentille !).

Mais le couperet devait tomber un jour ou l’autre, et en arrivant sur la G.O.R nous avons compris, notamment grâce aux, très explicites, panneaux, que le fait de dormir dans sa voiture sur cette route, n’était pas tout à fait légal, ce qui en vérité ne change pas de l’ordinaire (Oui dormir dans sa voiture est interdit, sauf à certaines conditions, notamment sur les aires de repos pendant un temps défini de manière indépendante par chaque état Australien), mais ici, la zone nous semblait propice à contrôles et possible amende, et nous ne souhaitions pas prendre le risque après les dépenses en Tasmanie, de devoir offrir une centaine de dollars à un ranger qui viendrait toquer à notre portière la nuit venue.

Nous nous ressoudons donc à passer la nuit au Holiday Park d’Anglesea, pour la modique somme de 45$, si cela vous semble peu, il suffit de faire le calcul sur 10 jours et de considérer qu’un voyage en Australie en fait 365 (16 425$ vous ne rêvez pas) pour comprendre que le camping constitue une dépense importante qui ne peut être faite tous les jours, surtout pour un lopin d’herbe, une douche, et à de très rares occasions un WIFI boitillant.

Emblème de la Great Ocean Road

Emblème de la Great Ocean Road

Le matin venu, nous faisons rapidement route en direction du phare d’Aireys Inlet, afin d’y admirer la vue et d’y prendre quelques photos, le phare est plutôt joli, pas très impressionnant mais joli, rien à voir cependant avec le Finistère, notamment le phare du Créach aux couleurs du Gwen Ha Du de l’île d’Ouessant… Bretagne 1 – G.O.R 0 !

Phare d'Aile

Phare d’Aireys Inlet

Puis nous faisons route vers la ville de Lorne, en prenant soin de nous arrêter dès que nous le pouvons afin d’admirer les plages et la côte.

C’est à proximité de Lorne que se trouvent les Erskine falls, chutes d’eau d’une trentaine de mètres. Nous y prenons quelques photos, répétons les gammes de la pose longue sur le bassin de la cascade, et reprenons tranquillement notre route après 45 minutes sympatiques. Monsieur finit par admettre qu’en Bretagne les chûtes d’eau… Bretagne 1 – G.O.R 1 !

IMGP1737-1-2

Erskine Falls

Erskine Falls

Erskine Falls

Sur le chemin du retour, nous passons par le Teddy’s Lookout, à faire absolument, vue sur la G.O.R et sur la mer, superbe !

Teddys Lookout

Teddys Lookout

Nous allons ensuite photographier les koalas à Kenet River et au Cape Ottway (Voir article spécifique)

Pour le phare du Cape Otway, il est fermé quand nous arrivons (autour de 17h) mais nous n’avons pas de regrets car même le sentier pédestre menant au phare est payant, et cher (20$ par personne). Le fait de simplement voir les koalas sur la route valait le déplacement !

Retour sur la G.O.R, et direction les 12 apostles, la G.O.R devient alors une route de campagne pendant plusieurs dizaines de kilomètres et nous attendons avec hâte de revoir la côte et d’arriver aux 12 apostles où nous espérons admirer le coucher de soleil.

Après avoir passé une soirée et une matinée aux 12 apostles (voir article spécifique) nous terminons notre périple sur la G.O.R en découvrant les plusieurs lieux d’intérets situés à proximité des 12 apostles.

IMGP1831-1-2

12 Apostles

Pour commencer, Loch Ard Gorge, lieu chargé d’histoire, très bel endroit, n’hésitez pas à faire le grand tour au lieu de simplement descendre sur la plage, car les vues sont à couper le souffle.

Loch Ard Gorge

Loch Ard Gorge

Puis The Arch, arche de pierre formée par les courants, London Bridge, qui fut véritablement un pont de pierre jusque sa chute dans les années 1990, et enfin the Grotto, énième curiosité géologique de la G.O.R qui comme son nom l’indique, est une grotte naturelle formée au fil des ans.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ces points de vue sont tous intéressants à voir, mais ne nécessitent pas vraiment de temps, ils sont tous à proximité des parkings et ne demandent que quelques minutes d’attention, en une demi-journée, vous pourrez aisément voir Loch Ard Gorge, The Arch, London Bridge, The Grotto et les 12 Apostles.

Au final, nous avons passé 2 jours et demi sur la G.O.R, qui est très belle, mais qui selon nous, est un peu survendue, et est absolument remplie de touristes, c’est à faire oui, mais ce n’est pas aussi incroyable que ce qui est dit dans les différents guides… Avis personnel bien sur !

Si 2 jours pourraient être suffisants, il faut toutefois prévoir une soirée pour le coucher de soleil aux 12 apostles, ainsi que beaucoup d’arrets sur le bord de la route pour prendre des photos, les quelques détours, Erskine Falls et les koalas du Cape Otway notamment, prévoyez donc un peu plus large que 2 jours, afin de ne pas avoir à faire des impasses si vous avez été pris par le temps, vous n’en serez que plus détendus sur la route et pourrez tranquillement vous balader à pied sur les différents points de vue.

Sur le duel Bretagne-G.O.R, Monsieur admet que la G.O.R c’est quand même joli, mais que la Bretagne c’est le plus bel endroit du monde… Ah la fierté!

À bientôt pour de nouvelles aventures, nous serons à Uluru dans quelques semaines!

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply poulain gwladys 24 mai 2015 at 8 h 03 min

    Super ton blog 😉

  • Laisser un commentaire